Cigares aux amandes

Posted on

Les pâtisseries orientales, j’adore ça. La plupart sont très sucrées et bien grasses, mais quand elles sont bien faites elles sont délicieuses.

Il y au moins une trentaine de sortes de pâtisseries orientales, mais ce qui les caractérise c’est leur composition souvent faite avec des amandes, des noix ou des pistaches.  Elles peuvent être des biscuits, des beignets, etc… avec du miel généralement, et pour aromatiser on retrouve le goût de la rose ou de la fleur d’oranger. Les dattes, les figues et les confitures y apparaissent pour couronner le tout. Miam!

On retrouve les pâtisseries orientales dans tout le Maghreb et le Moyen Orient. Elles sont souvent préparées pour les grandes occasions et surtout lors de la fête de l’Aid, afin de célébrer la fin du ramadan.

Alors, avec un tel délicieux assortiment, difficile de choisir, mais ça tombait bien car j’avais des feuilles de brick qui attendaient sagement que je les utilise, j’ai jeté mon dévolu sur les cigares aux amandes. En plus ils sont très simples à réaliser.

Pour les aromatiser, j’y ai mis de l’eau de rose, mais comme c’est le printemps et que les cerisiers sont en fleur, je n’ai pas pu m’empêcher de faire une infusion de fleurs de cerisiers et d’en ajouter dans les cigares aux amandes.

Pour une infusion à la fleur de cerisier, il suffit de faire chauffer 200 ml d’eau minérale à 90°C et d’y infuser 50 g de mélange de feuilles et de fleurs de cerisier. Laisser refroidir, puis filtrer.

J’ai piqué la recette dans le blog de Djouza, La Cuisine de Djouza, la spécialiste de la cuisine orientale.

Continue reading »


Marinade à l’ananas, ail et romarin

Posted on

Eh bien on dirait que le soleil commence à pointer le bout de son rayon peu à peu.

La saison des grillades en plein air et des barbecues est en train de commencer et c’est pour ça que j’avais envie de vous faire partager la recette d’une marinade pour de la viande blanche, du poisson ou même des légumes.

C’est une sauce sucrée-salée, à base d’ananas, d’ail, de gingembre, de romarin et plein d’autres ingrédients délicieux.

Cette sauce ne vient pas de mon imagination, j’ai simplement essayé de reproduire une marinade que j’ai reçu en cadeau lors d’une commande de sauces pimentées dans une boutique spécialisée dans le piment, elle s’appelle garlic rosemary citrus sauce. Vous pouvez la trouver sur ce lien.

Je ne sais pas si j’ai réussi à faire exactement la même, mais je la trouve vraiment bonne.

L’avantage est qu’elle peut se conserver dans un pot ou une bouteille en verre jusqu’à cet été, en stérilisant les contenants et en les fermant correctement. Je vous explique la méthode dans la suite de la recette.

Continue reading »


Chou-fleur pané, crème aigre au raifort {Pologne}

Posted on

Cette idée de chou-fleur pané m’est venue de Pologne. Oui parce qu’en Pologne, on pane beaucoup d’ingrédients (comme dans cette recette de crêpes panées) et on utilise souvent la chapelure pour agrémenter les aliments, elle est plus ou moins utilisée comme une sauce. En Pologne, on ne gâche rien! pas même le petit bout de pain qui traîne! Il va donc se transformer en chapelure.

Généralement, dans ce pays de l’Est européen, le chou-fleur est servi en accompagnement ou seul, arrosé d’un mélange de beurre noisette et de chapelure. Dans une poêle, on fait fondre le beurre et on y ajoute de la chapelure, on cuit quelques secondes et cela arrose le chou-fleur, ou d’autres légumes. On peut également mettre cette « sauce » sur des brocolis, des asperges, des haricots verts ou beurre, des courgettes, etc…

Du coup, j’ai plutôt choisi de paner ce légume et de l’accompagner avec une crème aigre, appelée śmietana en Pologne, Il suffit de vinaigrer ou citronner de la crème fraîche. Pour une touche encore plus polonaise, j’ai incorporé du raifort râpé. Le raifort râpé et mariné se trouve en grandes surfaces en petits pots, en rayon « cuisine du monde ». Vous pouvez le remplacer par un peu de moutarde, bien que ça n’aura pas vraiment le même gout…

Pour faire de la chapelure, rien de compliqué : prenez du pain sec, faites le dorer au four, mixez-le au robot ou passez-le au hachoir. Si vous voulez une chapelure bien fine, passez-la au tamis.

Bien heureusement ce plat se suffira à lui même, alors amis végétariens ou non, faites vous plaisir et donnez-moi vos impressions. En plus, c’est rapide et facile à faire!

Continue reading »


Dossier découverte: cueillette des plantes sauvages et domestiques communes comestibles

Posted on

Il y a quelques jours, lors de leur événement Ateliers de Printemps, j’ai pu assister à un atelier organisé par le Jardin du bout d’la Rue, un jardin partagé, culturel et convivial, ouvert à tous, à Amiens.

« C’est un espace de production organisé en parcelles individuelles et collectives, où chacun des membres de l’association jardine dans le respect de l’environnement et de la biodiversité du site. »

Ce jardin se situe dans une friche, derrière La Briqueterie, qui est un espace culturel, artistique et associatif situé à Amiens. Voici un autre lien ici pour découvrir les lieux. C’est à la Briqueterie que j’ai la chance de faire un peu de musique, car oui, je ne m’intéresse pas qu’à la cuisine, je joue de la basse également!

Cet atelier, très intéressant et présenté par Clara, nous a fait découvrir les plantes sauvages comestibles, que l’on croise quasiment à chaque fois qu’on fait une ballade dans un parc ou dans les champs.

Moi qui suis une urbaine, j’ai pu constater avec joie qu’il y a une grande quantité de plantes sauvages et considérées comme mauvaises herbes, pouvant être cuisinées et mangées, mais aussi utilisées pour apaiser certains maux.

Clara nous a fait visiter le Jardin du Bout d’la Rue, tout en cueillant les plantes sauvages, ou non, afin de préparer des pestos et nous faire déguster ces plantes.

Je vous fais volontairement une présentation très rapide de chaque plante, cette balade sers surtout à vous faire découvrir les plantes sauvages les plus communes, ainsi que des herbes aromatiques plus connues, afin que vous puissiez vous même les cueillir et les découvrir.

Petite visite dans la suite de l’article…

Continue reading »


Gâteau à la ricotta, citron et amandes {sans gluten}

Posted on

Cette recette de gâteau, je l’ai trouvée grâce à Pinterest. Je m’y ballade de temps en temps et j’y trouve des recettes très jolies et gourmandes. D’ailleurs, Roquette & Rollmops a son propre tableau Pinterest. Pour y accéder, cliquez sur le P encerclé en rouge, en haut à gauche de la page du blog ou en cliquant ici.

Du coup, cette image m’a menée au blog d’Isabelle, Pourquoi Pas…??, qui contient plein de délicieux plats dont ce gâteau bien moelleux.

Ce gâteau fondant, fait penser à un cheesecake cuit et bien citronné. Les amandes amènent un petit goût torréfié en plus.

Après quelques recherches, j’ai découvert que la recette originale viendrait du magasine culinaire de l’australienne Donna Hay, datant de 2013.

Il sera difficile de vous résumer en quelques lignes la vie de Donna Hay, mais c’est une journaliste et styliste culinaire reconnue en Australie. Elle a commencé à être célèbre à l’âge de 25 ans, en étant rédactrice en chef de la section cuisine de Marie-Claire, puis a lancé son propre magazine culinaire à partir de 2001. Son magasine est un réel succès dans plusieurs pays anglophones du monde entier. Les recettes de Donna apparaissent dans de nombreux autres magazines et journaux Australiens. Elle fait éditer également 24 livres, a eu ses propres émissions culinaires mais aussi une gamme de produits à son nom.

Pour les intolérants au gluten, cette recette est faite pour vous car la poudre d’amandes et la maïzena remplacent la farine.

Continue reading »


Bouchées de bricks à la betterave, fromage de chèvre et avocat

Posted on

Ah! Ce beau temps donne envie de refaire le monde entre amis autours de petites mignardises.

Et ça tombe bien, car je vous propose là de petites bouchées montées à la façon d’un mille-feuille, avec des feuilles de brick et garnies de crème au fromage de chèvre, d’avocat et de betteraves.

J’y ai ajouté plusieurs herbes telles que de la coriandre et de la ciboulette.

C’est très simple à faire et vraiment pas cher, et puis vos amis vont être épatés!

Attention! Si possible, garnissez les bouchées au dernier moment (ou une demi-heure maximum) avant de servir, sinon les feuilles de brick vont ramollir.

Continue reading »


Krokiety {crêpes roulées, panées et farcies à la choucroute, plat polonais}

Posted on

Parmi tous les plats polonais, les krokiety sont une curiosité et un mets moins connu que le barszcz, les gołąbki ou le bigos. Pourtant ils méritent leur place de spécialité polonaise. Ce sont des crêpes garnies, roulées puis pannées. En Pologne, on aime bien paner les aliments.

Les krokiety (prononcer krokièté) sont habituellement farcies de chou à choucroute, et l’on peut y ajouter des champignons, de la viande, des oignons, ou bien tout ça en même temps.

Je vous avais déjà parlé de la choucroute polonaise, le bigos. L’idéal est de le farcir avec cette choucroute. C’es aussi une bonne alternative pour finir un reste de choucroute classique.

J’ai choisi de garnir mes krokiety avec de la choucroute aux champignons des bois que ma grand-mère a cuisiné.

On peut servir les krokiety avec une sauce aux champignons ou une sauce tomate ou bien en accompagnement d’un borszcz (soupe à la betterave).

Continue reading »


Rolled apple pie {Tourte aux pommes roulée en spirale}

Posted on

En naviguant sur un site d’images, j’ai aperçu la photo d’une tourte enroulée comme un escargot. J’ai trouvé cette idée très jolie, et je me suis lancée dans la confection de ce joli dessert.

Je ne savais vraiment pas comment nommer ce rouleau de pâte garnie de pommes : apple pie? tourte roulée? spirale aux pommes? Finalement j’ai choisis une appellation anglaise, afin de pouvoir diffuser cette recette un peu partout! Haha!

La pâte est à peine sucrée, un peu beurrée et j’y ai ajouté du fromage blanc pour l’alléger. Ce qui est bien, c’est qu’elle ne contient pas un seul œuf.

La garniture se compose de pommes et de zestes de citron.

Avec quelques ingrédients, vous aurez une jolie tourte aux pommes délicieuse.

Vous pouvez bien sûr piocher l’idée et y mettre d’autres fruits comme des poires, des cerises, de l’ananas, de la banane, des prunes, des abricots, etc… selon la saison elle peut se décliner à l’infini.

On peut également y ajouter des épices comme de la cannelle, du gingembre, de la cardamome, etc…

Bref, ce pie est génial!

N’hésitez pas à m’envoyer vos versions de ce rolled pie, décliné à l’infini!

Continue reading »


Salade de carottes à l’orange sanguine et au carvi

Posted on

Simplicité ne rime pas forcément avec médiocrité, c’est pour cela que j’ai eu envie de vous partager cette simple salade de carottes avec un mélange ultra vitaminé d’oranges et de carvi.

J’ai choisi des oranges sanguines, il en existe de plusieurs variétés : la Moro au parfum léger de framboise, la Tarocco riche en vitamine C, la Sanguinello à la chair plus sucrée. La Maltaise est une variété d’oranges qui se trouve communément en version sanguine. Les oranges sanguines sont également connues pour leur vertu antioxydante, grâce à la présence d’anthocyanine, qui leur confère cette couleur rouge.

Le carvi est une plante proche du cumin, il est d’ailleurs prénommé cumin des prés, mais également du fenouil et de l’aneth. Il ne faut pas confondre cumin et carvi (ils se ressemblent beaucoup physiquement), qui ont des goût et propriétés différents. D’ailleurs le fameux gouda au cumin devrait plutôt se nommer gouda au carvi.

Continue reading »


Flamiche aux poireaux et au maroilles

Posted on

J’habite Amiens, une jolie ville picarde et j’ai remarqué que ce n’est pas souvent que je partage avec vous les recettes de cette région du nord de la France. C’est une cuisine qui tient bien au corps, assez rustique, car cette région est très campagnarde. N’empêche qu’on y retrouve des recettes élaborées tout de même, comme le pâté en croûte amiénois, fait à base de canard, et les macarons d’Amiens qui ont un bon goût de pâte d’amande.

Je vous avis déjà présenté la ficelle picarde (ici) avec une version au saumon ici, une recette de lapin aux champignons (), mais aussi la fameuse tarte au sucre dite « tarte au chuc ». Si vous voulez découvrir une autre recette du Nord de la France, voici la tatin de chicons.

Du coup, je vous présente la fameuse flamiche! La plus commune en Picardie est la flamiche aux poireaux, mais il en existe plusieurs versions comme celle au maroilles présente surtout dans le Nord-pas-de-Calais,  et la flamiche samarienne aux poireaux et au saumon originaire d’Abbeville.

Les flamiches peuvent être faites sous forme de tourte ou de tarte, avec une pâte feuilletée ou levée. Tout dépend de sa provenance et des ingrédients qui la constituent.

Ici, j’ai préféré faire une version un peu métissée entre le Nord et la Picardie : les poireaux et la pâte feuilletée pour ma région et le maroilles pour le Nord. J’ai utilisé ma pâte feuilletée inversée, pour avoir un bel effet visuel et un bon goût beurré. Je ne vous cache pas que cette tourte est très calorique.

Si vous ne connaissez pas le maroilles, c’est un fromage au lait de vache avec un goût assez prononcé provenant de la ville portant son nom, dans le Nord. Il est affiné au moins sept semaines et bénéficie d’une AOC et d’une AOP. Sa croûte est orangée et c’est un fromage à pâte molle et croûte lavée.

Continue reading »


Leckerlis {pains d’épice aux agrumes confits}

Posted on

Les leckerlis ou läckerli sont des petits pains d’épice d’origine allemande, de Bâle plus précisément. Ils sont généralement composés de miel, de farine, d’écorces d’agrumes et d’épices. On peut y ajouter des noisettes et des amandes. Ces petits gâteaux datent du XVème siècle, la légende raconte qu’ils ont été créés pour les membres du concile de Bâle (1431-1449). Cependant on ne trouve le terme de Basler Läckerli  qu’officiellement pour la première fois en 1720. Depuis, on retrouve les leckerlis dans toute l’Allemagne et chaque région a sa propre recette. Ils peuvent être durs et croustillants ou moelleux ; nappés de chocolat ou de sucre, aux noisettes ou aux amandes, etc…Ils sont normalement découpés en petits rectangles, mais j’ai voulu leur donner une forme un peu plus originale. Vous pouvez avoir plus de précisions sur ce petit pain d’épices sur ce lien (clic)

La pâte de base, qui se compose de farine et de miel, se prépare longtemps à l’avance. En Allemagne,  certaines familles et pâtissiers laissent cette base reposer jusqu’à quelques mois. Le mieux est de préparer cette pâte une semaine avant leur préparation, mais si vous n’avez pas le temps avant noël, vous pouvez la préparer 24 heures à l’avance.

J’ai pioché ma recette dans le livre Patisseries! de Felder. Vous trouverez la recette des agrumes confits ici.

Mes läckerli sont plutôt moelleux, je ne voulais pas de biscuits trop durs.

Continue reading »


Écorces d’oranges confites

Posted on

C’est bientôt les fêtes de noël, et vous cherchez sûrement des petites techniques et recettes pour épater la famille.

Je vous donne ici la recette des écorces d’oranges confites. Cette technique peut s’adapter évidemment à tous les agrumes (citron, pamplemousse, pomélo, mandarine, clémentine, etc…). Surtout choisissez des agrumes bio ou non traités.

Encore une fois, c’est un peu long à préparer. La cuisson est rapide, mais c’est le séchage qui nécessite au moins 24 heures.

Une fois terminées, vous pouvez utiliser les écorces d’agrume confites de multiples façons. Vous pouvez faire des orangettes, en les enrobant de chocolat tempéré. Vous pouvez garnir des biscuits type pain d’épices ou encore des truffes au chocolat. Vous pouvez tout aussi les enrober de sucre et les offrir ainsi.

On peut conserver les écorces d’agrumes confites quelques mois, dans une boîte hermétique, ou un bocal.

Continue reading »


Gnocchis de potimarron

Posted on

gnocchis-potimarron-1

On est en plein dans la saison des courges et il y a moults façons de les préparer, mais il y a aussi beaucoup de courges différentes.

Les plus connues sont la citrouille, le potimarron, la butternut et le potiron. Il y a aussi la courge spaghetti qui est sympa à cuisiner.

Je crois que l’une de mes préférée est le potimarron, j’ai déjà mis deux recettes sur mon blog (ici et ).

Ça fait longtemps que j’ai envie de m’attaquer à la recette des gnocchis au potimarron, et j’ai enfin trouvé l’occasion de les faire. Je vous avais déjà montré la recette des gnocchis à la polonaise de ma grand-mère.

La recette demande une certaine patience et du temps, mais ne vous découragez pas. La chose difficile dans cette recette est que la pâte est assez collante, et on a tendance à ajouter de la farine, alors que si celle-ci est en trop grande quantité dans la pâte, les gnocchis ne seront pas bons. L’astuce, c’est qu’il faut bien fariner le plan de travail, ainsi que tous les ustensiles utilisés.

De même, l’idéal est de cuire le potimarron à la vapeur plutôt que dans l’eau directement, ainsi, sa chair absorbe moins d’eau.

Je vous explique, en photos, le déroulement de la recette.

Vous pouvez accompagner vos gnocchis d’une simple sauce tomate, ou bien les poêler au beurre. Sinon, prochainement je vais vous confier deux de mes recettes pour les accommoder.
Continue reading »


Velouté poireau, courgette et gingembre

Posted on

veloute-courgette-2

Rien de tel qu’un bon petit velouté dès que le froid hivernal se pointe.

J’avoue ne pas m’être bien foulée cette fois-ci, mais les choses simples sont réconfortantes, n’est-ce pas!

J’ai fait un velouté très simple, avec ce que j’ai pioché dans mon frigo. Eh bien, ce petit gout de gingembre apporte de la chaleur à cette entrée, vous m’en direz des nouvelles.

J’ai accompagné le velouté avec mes raviolis poisson citronnelle, ça va très bien ensemble.

Continue reading »


Galettes de céréales aux légumes et purée de panais

Posted on

galattelegumes1

Pas besoin de viande à tous les repas, ni même tous les jours…

Voici des galettes faites avec un mélange de céréales, ici : blé, soja avoine et orge. Elles remplacent très bien les protéines que l’on peut trouver dans la viande ou le poisson.

On trouve dans le commerce des mélanges de céréales déjà tout prêts à cuire.

J’ai ajouté de la courgette jaune et des épices. Vous pouvez bien sûr varier les céréales et les légumes (carottes, poireaux, poivrons,etc…).

Pour accompagner ces steaks aux céréales, j’ai choisi une sauce du type tzatzikis, ainsi qu’une purée de panais.

Les panais sont des légumes racine, de couleur crème, de la même famille que les carottes, ils sont toutefois plus riches en minéraux et vitamines que celles-ci . Ils ont un gout légèrement sucré, mais assez fort.

Le panais fait partis des légumes dits « oubliés ». Il revient dans nos assiettes peu à peu et on peut le cuisiner comme une carotte ou une pomme de terre. Il se consomme plutôt cuit, mais on peut également le râper cru dans une salade.

Continue reading »