Gulasz à la polonaise et kluski śląskie{ragoût de viande au paprika et boulettes de pommes-de-terre}

Posted on

 

On pensait que le beau temps était revenu, que le printemps allait nous ramener piques-niques et promenades au soleil, que l’on allait bourgeonner avec les arbres et se nourrir uniquement de repas frais, et là le froid s’est permis de revenir à grands pas pour nous désillusionner…

C’est pour cette raison que je me suis dit qu’aujourd’hui est le bon moment pour vous présenter le gulasz, appelé ici goulache.

En Hongrie, le goulasch est une soupe à base de viande, de paprika, de légumes et d’aromates. Le paprika est l’élément indispensable du goulasch, pour les autres ingrédients, on peut les varier. Ce plat daterait vraisemblablement du XVIIème siècle et a connu son origine auprès des bouviers hongrois d’Alföld (Grande plaine hongroise), puisque le mot gulyás signifie « bouvier  » en hongrois.

Le goulache est un plat très répandu dans l’Europe Centrale et chaque pays a sa propre recette. En Pologne par exemple, il ne s’agit pas d’une soupe, le gulasz devient un plat de viande en sauce avec une forte présence de paprika. Les polonais utilisent généralement du bœuf, du porc, parfois du veau.

Le gulasz est très bon accompagné simplement de pain, mais comme je suis sympa, je vous donne également la recette des kluski qui l’accompagnent.

Les kluski śląskie sont des boulettes trouées de pommes-de-terre, rappelant les gnocchis. Elle sont originaires de Pologne également. Généralement, les kluski regroupent toute une gamme de préparations de formes diverses à base de farine et d’œufs, souvent avec des pommes-de-terre. Elles sont cuites à la vapeur, à l’eau, à la poèle, etc… Je vous avais déjà présenté les kopytka (ici). Il y a également les lane kluski, les hałuski, les pierogi leniwe (avec du fromage blanc), knedle (avec de la levure et farcis), pyzy (cuits à la vapeur) , et il en existe de nombreuses autres.

Les kluski que je vous présente viennent de la région polonaise Śląsk (Silésie), située dans le Sud. Elles sont inscrites sur la liste des « produits traditionnels de la région d’Opole ». Le petit creux formé en son centre permet une parfaite cuisson et de retenir la sauce du plat qui l’accompagne. Elles peuvent se servir aussi au dessert avec de la crème fraîche, parsemées de sucre et un peu de confiture aux fruits rouges.

Comme vous pouvez voir, j’ai également ajouté à ce plat du chou à choucroute cuit avec des champignons, c’est parfait.

Continue reading »


Mafaldines \ réginettes fraîches et boulettes de boeuf sauce tomate-olives

Posted on

Il existe environ 150 sortes de pâtes différentes, elles sont de taille et de forme très variées et elles portent généralement un nom italien. Les pâtes peuvent être sèches, donc composées de semoule de blé dur et d’eau (parfois d’œufs) ; ou fraîches, donc composées de farine de blé et d’œufs. La farine utilisée pour les pâtes fraîches est une farine très fine, idéalement une Type 00, qui est faible en protéines. Elle est difficile à trouver en France, mais très répandue en Italie. On peut très bien la remplacer par de la farine T45. Vous pouvez également utiliser de la farine complète ou semi complète, mais les pâtes seront plus grossières.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous présenter ma « machine à pâtes », mon laminoir quoi, que ma mère m’a offert. Il est italien et il est parfait pour faire des pâtes sans se battre avec la pâte. La pâte à pâtes est très élastique et donc difficile à travailler, le laminoir permet d’obtenir une pâte très fine, et donc goûteuse. Cette machine à pâtes me permet de faire au moins dix sortes de pâtes.

et voici la bête : laminoir ou machine à pâtes

J’ai choisi de faire des mafaldines, également appelées reginettes, qui doivent leur nom à la princesse Mafalda de Savoie, dont l’histoire, je vous l’avoue me laisse assez perplexe.

Les boulettes qui les accompagnent sont au bœuf, et je les ai servies avec une sauce tomate aux olives vertes et noires. Mes pâtes sont aromatisées à la marjolaine et au persil séchés, mais vous pouvez varier avec d’autres herbes sèches comme du basilic, du thym, de l’estragon, etc…

C’est un plat basique mais gourmand que l’on parsème généreusement de parmesan!

Continue reading »


Couscous au canard

Posted on

couscous

Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas mangé de couscous, que j’en avais presque oublié le goût!

Dans ce couscous j’y ai mis ce que j’avais dans mon frigo. C’est tout à fait le principe du couscous d’ailleurs: on y mets les légumes et/ou viandes que l’on a en sa possession.

De ce fait , il existe une multitude de recettes de couscous, des milliers (j’exagère à peine). On en trouve au poisson (spécialité tunisienne), à la viande séchée (Algérie, cuit à l’étouffée, appelé maghmouma), sans sauce ( Kabylie, appelé amekfoul), aux escargots (babouch,), au chameau (talabagat), aux abats, ainsi que de nombreuses herbes et arômes (parmi les moins classique : lavande, sucre, cardons, fèves, pourpier, fleur d’oranger,…).

La semoule également peut être plus ou moins grosse, à base de blé dur, mais aussi à base de farine de gland de chêne, de mie de pain, au blé fermenté, sarrasin, etc… Elle est cuite généralement à la vapeur, en plusieurs fois, puis roulée à la main avec de l’huile ou du beurre rance appelé smen.

Le couscous est originaire du Maghreb. On le retrouve dans la cuisine berbère, juive, méditerranéenne et africaine.

Le mot seksu (devenu kuskus, kuskusūn en arabe d’Afrique du Nord, puis couscous en français), existe dans tous les parlers berbères de l’Afrique du Nord et désigne le blé bien modelé et bien roulé. [ref. Wikipédia]

Il y a tant à dire sur le couscous, je vous laisse consulter vous même les innombrables sites le concernant. Son histoire est très intéressante. Cependant je vous confie les liens qui suivent : ici , , et même Wikipédia.

Du coup, comme je vous le disais, j’ai préparé le mien avec du canard. J’ai choisi d’y mettre de la courgette, du poivron, des pois chiches et des carottes. Il est assez basique, somme toute.

J’ai cuit la semoule à l’aide d’un couscoussier, avec la vapeur du bouillon. J’ai utilisé une semoule de blé moyenne, mais je préfère la fine. Préférez une semoule achetée dans une épicerie spécialisée.

Continue reading »


Lasagnes potimarron et fromage de chèvre

Posted on

lasagnes potimarron-chèvre

Il me restait du potimarron et j’avais une folle envie de lasagnes. J’ai donc fouillé dans mon frigo, à la recherche d’ingrédients à ajouter à ma recette et j’ai trouvé tout ce dont une bonne lasagne avait besoin: fromage de chèvre, lardons, sauce tomate, légumes, etc…

Je me suis franchement régalée! le mélange fromage de chèvre et potimarron est parfait, et le goût fumé des lardons, ainsi que du morceau de scamorza fumée qu’il me restait, n’a fait qu’embellir le tout.

Pour les végétariens, il suffit d’enlever les lardons et vous aurez une superbe lasagne à se damner.

La préparation de ces lasagnes est longue, elle nécessite 45 minutes de cuisson de la garniture, ainsi qu’une cuisson des lasagnes de 45 minutes également. Prenez donc le temps de les faire, et ça vaut le coup d’attendre!

Continue reading »


Cuisse de poulet farcie à la scamorza fumée et aux légumes

Posted on

paupiette de poulet

Je ne savais vraiment pas comment nommer mon plat, c’est certes une cuisse de poulet farcie, mais elle me fait penser à une paupiette. Mais voilà, par définition, une paupiette est une fine tranche de viande (bœuf ou veau), garnie d’une farce, que l’on enroule avant cuisson. Donc, paupiette ou pas paupiette? On va dire que non, mais « cuisse de poulet farcie » ça fait un peu long pour un titre… tant pis, appelez ce plat comme vous le souhaitez.

J’ai accompagné ce poulet d’une sauce tomate à la fourme d’Ambert, un fromage persillé. Le mélange est surprenant, et vraiment délicieux, la tomate adoucis le côté salé et fort du fromage persillé, et le fromage enlève l’acidité de la tomate.

J’ai désossé des cuisses de poulet, que j’ai garni de tomate confite, de poivron et de scamorza fumée.

Vous allez me demander : « quelle est cette étrange chose que la scamorza fumée? ». C’est un fromage italien, qui provient du sud du pays, notamment des régions des Abruzzes, de la Campanie, de Molise et des Pouilles. C’est en fait une mozzarella, qui a été affinée quinze jours, suspendue à une corde, ce qui lui donne une forme de poire. Son nom vient de ce processus justement, car scamorzare signifie décapiter en italien. Elle est fabriquée à partir de lait de vache, ou d’un mélange de laits de brebis et vache. C’est un fromage à pâte filée. La scamorza peut être nature ou bien fumée.

La scamorza fumée m’a rappelé un fromage du sud de la Pologne, typique des régions montagneuses: oscypek. C’est un fromage au mélange de lait de brebis et vache, qui est affiné et fumé. Un régal!

Dans la recette, j’ai utilisé des gousses d’ail confites. Pour les préparer, il suffit de déposer de l’ail dans un petit plat allant au four, d’arroser d’huile d’olive et de cuire 30 minutes au four, à 200°C. Il se conserve au moins quinze jours dans un pot, dans de l’huile.

Continue reading »


Bagels saumon , avocat , tomates confites

Posted on

bagel1

Après avoir confectionné les pains bagels, il faut maintenant les garnir.
Libre à vous de choisir la garniture que vous voulez y mettre.
Les bagels sont garnis principalement de fromage frais, avec du saumon, de la charcuteries, des légumes… Il y a aujourd’hui un tel engouement pour les bagels, que l’on retrouve ce petit pain garni de multitudes d’aliments.
A Montréal, et au Canada en général, ils sont coupés en deux et grillés sur la face interne du bagel.
Certains les mangent au petit déjeuner simplement beurrés, ou avec de la confiture.
J’ai choisi un classique, le saumon fumé, avec du fromage frais. J’avais envie d’y ajouter de l’avocat, de la tomate confite et quelques feuilles de basilic. Miam!

Continue reading »


Petits pains farcis au boeuf ou Buns fourrés

Posted on

Connaissez-vous ces petits pains fourrés appelés buns? Je n’en ai jamais acheté, mais je pense en avoir goûté étant gamine.
J’ai donc voulu essayer de refaire ces petits pains fourrés, à ma façon.
La garniture se compose de boeuf haché, de tomate, de poivron et de moult épices.
Vous pouvez, bien sûr, les garnir à ce que vous voulez.

Continue reading »


Pesto ou tartinade noix et liseron d’eau

Posted on

« Pesto ou tartinade? il faut savoir » me direz vous… oui, mais c’est très bon des deux manières, on peut très bien accompagner cette tartinade avec des pâtes.

Ou bien tartiner ce pesto sur du bon pain frais.

C’est à vous de choisir, mais il faut avant tout savoir que tous les palais ne vont pas forcément aimer cette recette, tout d’abord parce que l’on sent bien le goût de la noix mais aussi du liseron d’eau.

Alors le liseron d’eau, c’est une herbacée couramment consommée dans la cuisine asiatique, il fait gustativement penser aux épinards.

Il est soit consommé entier, avec ses tiges, soit uniquement ses feuilles. C’est ce que j’ai choisit. On peut le consommer cru ou cuit.

Je ne connaissais pas du tout cette plante, j’en ai trouvé dans un magasin de fruits et légumes de tout genre, et ça m’a tenté d’essayer.

J’ai donc eu l’idée d’en faire un enième pesto afin de tester cette jolie plante.

Encore une fois, désolée pour les photos, qui ne sont pas sorties comme je souhaitais…

La recette est donnée pour une bonne quantité de tartinade, pour un apéritif de 4-5 personnes ou une gamelle de pâtes pour 6 personnes.

Continue reading »


Tarte fine aux légumes

Posted on

Je suis enfin de retour sur le blog. Je sais ça fait un mois que je n’ai rien publié, honte à moi, je me suis un peut relachée et j’ai eu quelques empêchements.

C’est fini maintenant, j’espère que mon blog ne va pas à nouveau être interrompu aussi longtemps.

Pour mon retour sur le blog, je vous propose cette délicieuse tarte fine aux courgettes et tomates.

J’y ai mis un peu de mozzarella et la pâte est aromatisée au basilic.

C’est une bonne alternative à la pizza si on veut manger léger.

Continue reading »


Crêpes garnies aux légumes

Posted on

Pour ces jours ensoleillés on a envie de manger des légumes, des plats légers.

J’ai donc confectionné ces petits crêpes de sarrasin et de farine complête garnies de courgettes et de carottes avec un soupçon de fromage.

A vous donc d’adapter à vos goûts.

Pour moi cette recette est un plat complet, certains préféreront en manger en entrée.

Continue reading »


Gołąbki ou chou farci

Posted on

J’ai rendu une petite visite à ma mère et du coup je lui avait proposer de manger un petit plat polonais.

Comme c’est la saison du choux, nous avons opté pour des gołąbki (prononcez gowambki) , ce qui signifie « petits pigeons » en polonais.

Les éthymologistes pensent que ce mot est apparu en Pologne au XIXème siècle et vient de l’ukrainien « holubcie » qui est un mélange de pomme-de-terre, de viande et du gruan enroulés dans une feuille de chou. Au fil du temps le « g » a remplacé le « h » et le mot s’est transformé en « gołąbki ».

Ce plat est donc en fait originaire d’Ukraine.

Les gołąbki sont des feuilles de chou farcies au porc généralement, mais on y ajoute souvent du riz ou du gruau (semoule de sarrasin mondé) mais aussi des légumes.

Le tout est accompagné de sauce tomate.

Nous avons choisit de ne pas mettre de féculents mais plutôt des légumes comme les champignons et les carottes.

Je sais qu’il existe du chou farci en France, mais j’ai préféré choisir une recette qui était présente dans le livre de cuisine polonaise de ma mère.

Les Gołąbki se préparent avec toute sorte de chou, qu’il soit vert, blanc, frisé, chinois ou même rouge c’est toujours un régal.

Quand on n’a pas le coup de main, ce n’est pas toujours simple de les rouler mais ne vous inquiétez pas, même comme ça ils sont bons.

Continue reading »


Galettes de flocons d’avoine aux carottes

Posted on

Cette recette m’a été donnée il y a quelques années de ça par une amie végétarienne.

Elle ne m’avais pas donné les proportions exactes mais j’ai tout de même réussi à refaire ces galettes.

On peut y mettre toutes sortes de légumes, mon amie y avait mis des épinards.

A vous de faire à votre gout en y mettant des poireaux, des tomates, des poivrons,etc… mais aussi en y ajoutant les épices de votre choix.

Je pense que ces galettes se marient très bien avec tzatzikis ou un caviar d’aubergines.

Continue reading »


Papillote de saumon

Posted on

Pour un repas léger et rapide j’ai choisi de faire une papillote de poisson.

Oui, je sais, le plat n’est pas très esthétique, on ne peu pas vraiment le servir lors d’un grand gala, mais pour faire plus joli vous pouvez servir la papillote dans son emballage et l’on peut alors avoir les saveurs d’un coup venir à notre nez dès son ouverture.

Il y a différents pliages de papillote, mais je préfère celui que je vous ai donné dans ma recette, c’est le pliage des « pros ».

Continue reading »


Salade de riz au thon

Posted on

En ce moment il fait chaud, enfin disons que le soleil montre le bout de son nez et les nuages sont partis embêter d’autres personnes… Dans ces cas là, on aime sortir pique-niquer ou se faire un barbecue.

Je vous propose alors une salade de riz qui va accompagner viandes et poissons grillés ou bien votre charcuterie de pique-nique ou tout autre chose.

Je n’en ai pas mis dans cette recette mais vous pouvez éventuellement y ajouter un oeuf dur.

Continue reading »