Aubergines roulées & farcies au boeuf

Posted on

Aujourd’hui, nous allons continuer sur le thème de la cuisine Italienne.

Je vous avais donné mes astuces pour cuisiner une sauce tomate délicieuse, dans mon billet précédent. Pour les pressés, vous pourrez avec cette recette d’aubergines roulées, mettre à contribution votre petite sauce cuisinée avec amour. Mais j’ai préféré vous en donner une autre version dans cette recette.

En Italie, on nomme ce genre de plat les involtini di melanzane. Les aubergines sont généralement farcies de ricotta, de mozzarella ou un autre fromage, on y ajoute du jambon cru (ou pas) et surtout, on recouvre le tout d’une bonne sauce tomate que l’on parsème de parmesan fraîchement râpé.

J’ai donc pris un peu de liberté en farcissant les aubergines de bœuf haché. On peut idéalement utiliser des restes de viande que l’on hachera.

J’ai utilisé de l’aubergine graffiti pour ce plat. Comme vous pouvez apercevoir sur ma photo, cette aubergine est d’un violet clair zébré de blanc. Cette aubergine est plus fine au goût et a la particularité de moins absorber la graisse.

Continue reading »


Sauce tomate maison {avec un secret de chef dedans}

Posted on

La saison des tomates est bientôt terminée, alors dépêchons nous d’en profiter au maximum.

C’est le moment de se faire des conserves de sauces tomates pour l’hiver et avoir du soleil dans les placards quand les journées deviendrons moroses.

Ma recette de sauce tomate est issue de plusieurs essais et de conseils, je crois être enfin parvenue au goût parfumé que je recherche dans une sauce tomate. On y décèle un bouquet d’origan, de thym, et d’ail et des arômes acidulés et légèrement sucrés, dus à la tomate.

Les tomates idéales pour faire une sauce tomate sont les variétés allongées, comme la Roma ou la San Marzanao. Ce sont des variétés italiennes. Les Italiens, spécialistes de la sauce tomate, utilisent eux même ces variétés. Vous pouvez bien sûr utiliser tout autre type de tomates. Le best, serait de dégoter des variétés de tomates issues de semences paysannes.

Chacun a sa petite recette de sauce tomate, et sa façon de la préparer. Certains gardent les pépins, moi je les retire. D’autres mixent la sauce, moi j’aime qu’il y ai de petits morceaux de tomate. Certains chefs ajoutent une cuillerée de sucre pour adoucir la sauce. Je n’en ai pas mis, car mes tomates étaient peu acides, mais n’hésitez pas à utiliser cette astuce.

J’ai envie de vous confier un autre petit secret de chef italien, qui rendra votre sauce inégalable et très parfumée. Vous dénicherez cette astuce dans ma recette.

Avec les quantités de ma recette, vous obtiendrez l’équivalent de 3 pots de 400 g ou 380 ml, plus un petit pot en rab.

Continue reading »


Marinade à l’ananas, ail et romarin

Posted on

Eh bien on dirait que le soleil commence à pointer le bout de son rayon peu à peu.

La saison des grillades en plein air et des barbecues est en train de commencer et c’est pour ça que j’avais envie de vous faire partager la recette d’une marinade pour de la viande blanche, du poisson ou même des légumes.

C’est une sauce sucrée-salée, à base d’ananas, d’ail, de gingembre, de romarin et plein d’autres ingrédients délicieux.

Cette sauce ne vient pas de mon imagination, j’ai simplement essayé de reproduire une marinade que j’ai reçu en cadeau lors d’une commande de sauces pimentées dans une boutique spécialisée dans le piment, elle s’appelle garlic rosemary citrus sauce. Vous pouvez la trouver sur ce lien.

Je ne sais pas si j’ai réussi à faire exactement la même, mais je la trouve vraiment bonne.

L’avantage est qu’elle peut se conserver dans un pot ou une bouteille en verre jusqu’à cet été, en stérilisant les contenants et en les fermant correctement. Je vous explique la méthode dans la suite de la recette.

Continue reading »


Cuisses de canard confites ail et miel, pommes-de-terre sarladaises

Posted on

Dans cette recette je vous explique comment préparer du confit de cuisses de canard, fait maison.

Le confit de canard est un mets qui existe depuis l’antiquité, mais on le trouve traditionnellement en France dans le Sud-Ouest. Il est avant tout une technique de conservation, car le canard et d’abord mariné dans le sel, puis cuit dans sa graisse et conservé dans celle-ci. La viande est longuement cuite à basse température. Il faut compter quelques jours pour la préparation du confit de volaille de A à Z.On peut également confire de l’oie, car c’est une volaille grasse.

On peut utiliser simplement du gros sel pour la première étape de sa préparation, j’ai préféré ajouter d’autres épices afin que la chair absorbe plus de saveurs. N’hésitez surtout pas à bien rincer le canard après salaison, vous pouvez même le laisser tremper dans de l’eau tiède quelques heures.

Ne soyez pas tentés par la cuisson des cuisses de canard dans le four, cela les asséchera, et elles seront immangeables.

Après avoir confit le canard, je n’ai pas attendu pour le cuisiner avec du miel et de l’ail, mais vous pouvez très bien garder votre confit plusieurs mois, à condition de le conservé dans des bocaux stérilisés, et que la viande soit bien recouverte de graisse.

J’ai classiquement accompagné ce confit avec des pommes-de-terre à la sarladaise (et non pas salardaise). Ces pommes-de-terre sont sautées avec la graisse de canard, avec de l’ail et des champignons. C’est pas très « régime minceur » tout ça, mais de temps en temps, c’est top!

Les pommes-de-terre sarladaises seraient originaires de la ville de Sarlat, dans le Périgord, en Dordogne.

Continue reading »