Potage « potée »

Posted on

Vous vous êtes peut-être déjà demandé quelle est la différence entre une soupe, un potage, un velouté, ou une crème.
Pour faire court:
Une soupe est un aliment liquide composé de légumes et/ou de viandes/poissons non mixé. C’est à dire que les légumes et les viandes/poisson sont en petits morceaux.
Un potage est une soupe mixée, tout simplement.
Un velouté est un potage passé lié à la crème et au jaune d’oeuf.
Une crème est un potage lié à la crème.
Ici, j’ai tout simplement fait une sorte de potée, que j’ai mixé.

Continue reading »


Pommes duchesse aux châtaignes

Posted on

Pour fêter la nouvelle année, certains serviront peut être sur leur table du gibier ou de la volaille. Ceux-ci se marient très bien avec des châtaignes.  Vous pourrez les servir avec de l’oie, du cerf, ou toute autre viande de fêtes.

Mais pour changer des châtaignes sautées ou en farce, optez pour ces pommes duchesse à la châtaigne.

Les pommes duchesse sont, à la base, faites de pommes-de-terre. C’est une purée de pommes-de-terre additionnée de beurre de jaunes d’oeufs. Elles sont façonnées en rosaces et dorées au four.

Elles demandes un peu de temps de préparation, mais vous pouvez les préparer à l’avance, les précuire et les dorer au dernier moment. Elle se congèlent également très bien, à peine cuites au four.

Bonne fête de fin d’année à vous!

Continue reading »


Velouté céleri-rave aux champignons & sa « chantilly » de bleu d’Auvergne

Posted on

J’avais chez moi un morceau de cèleri-rave et des champignons.

Ne voulant pas refaire du cèleri rémoulade, j’ai voulu goûter ce légume-racine chaud. J’avais tout de même des réserves à le manger ainsi, mais comme je voulais le mélanger à des champignons, je me doutais que le fort goût du cèleri allait être atténué.
Pour couronner le tout, j’ai aussi coiffé ce velouté d’une crème fouettée mélangée à du bleu d’Auvergne. Eh bien je peux vous dire que le mariage est très réussi.

Je vous assure que s’il y a des réticents au cèleri-rave dans votre entourage, vous pourrez leur faire goûter ce velouté, ça passe nickel.

Pour préparer la « chantilly » au bleu, il faut que les ingrédients qui la composent et les ustensiles (fouet, bol) soient très froids. les placer quelques minutes au congélateur avant utilisation.
Il est également impératif que la crème soit au minimum à 30% de matière grasse, sinon elle ne montera jamais. C’est grâce à cette graisse qu’elle se fixe et qu’elle monte en mousse.

Continue reading »


Hachis Parmentier {ou comment accommoder les restes de pot-au-feu 3}

Posted on

J’ai voulu refaire un petit classique pour se réconforter de ces températures qui baissent de jours en jours.

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas mangé de hachis Parmentier, j’ai bien fait d’attendre car celui-là je l’ai mangé avec plaisir et mon amie qui a partagé le plat avec moi aussi.

Je vois souvent des recettes de hachis avec de la viande hachée et les recettes contiennent presque toujours de la sauce tomate… Je trouve cela dommage, alors que l’on peut utiliser de la bonne viande de pot-au-feu et ses légumes pour faire un super hachis Parmentier.
C’est d’ailleurs originellement comme cela qu’on le prépare.

Il doit son nom à Antoine Parmentier, pharmacien, agronome, nutritionniste et hygiéniste français qui vanta, au XVIIIème siècle, les qualités de la pomme-de-terre. Depuis, grâce à ce cher Parmentier, la patate a commencé à faire partie de la cuisine et même de la gastronomie française.

J’ai donné ici les quantités approximatives des ingrédients, car je n’ai pas pensé à peser chaque aliment.

Je vous donne la recette de pot-au-feu directement ici, pour cette recette j’ai fait un mélange de boeuf et de veau.

Continue reading »


Pommes-de-terre farcies et soufflées au Chimay

Posted on

J’avais envie de pommes-de-terre farcies, mais je voulais les améliorer un peu.
M’est venue l’idée de faire souffler la garniture de ces pommes de terre, pour avoir un peu de volume.

J’ai choisit un fromage belge, le Chimay à la bière. Il existe plusieurs fromages Chimay : le grand classique, le grand cru, le vieux et à la bière.
Ce dernier est lavé à la bière, il en est donc parfumé. Il est affiné 4 mois et a petit goût fruité.
IL est produit à l’Abbaye Notre-Dame de Scourmont à Chimay en province de Hainaut, en Belgique. Le fromage a le label « produit trappiste authentique » et est membre de l’Office des Produits Wallons.
Le fromage Chimay est donc affiné par des moines trappistes, et ce depuis 1876.

Cette abbaye produit également des bières Chimay de toutes sortes. Je vous conseillerais donc d’accompagner ces pommes-de-terre d’une bonne Chimay rouge.

On peut servir ces pommes-de-terre seules ou bien en accompagnement.

Continue reading »


Poêlée d’automne

Posted on

C’est l’automne, malheureusement, et pour se réconforter j’ai voulu faire une petite poêlée de saison.

Rien d’exceptionnel, car en ce moment le porte-monnaie fait grise mine, un peu comme la météo de ces derniers jours…

Cette poêlée se compose de pommes-de-terre, d’haricots verts, de champignons et de saucisses fumées polonaises, facilement remplaçables par des saucisses de Montbéliard ou de Morteau.

J’ai mis des champignons de Paris, mais comme c’est la saison des pieds de mouton, rosés des prés, girolles, chanterelles, cèpes et autres trompettes de la mort, alors profitez de ces délices.

Continue reading »


Irish stew à ma façon

Posted on

L’irish stew, comme son nom l’indique est un ragoût irlandais. Les puristes n’y mettent que des côtelettes de mouton voir du chevreau, des oignons, des pommes de terres et de l’eau.
Le plat doit mijoter au moins deux heures. Originellement ce plat est fait à base de mouton  car celui-ci était utilisé pour sa laine et son lait, et les bêtes improductives étaient donc utilisées pour se sustenter.
Avec le temps, ce plat a connu quelques changements avec l’ajout de carottes, voir d’autres légumes tels que le navet ou le poireau. Une version plus moderne consiste à l’ajout de bière. De plus, le mouton est de plus en plus replacé par de l’agneau, viande plus tendre et moins forte au goût.
Personnellement, je m’éloigne assez de cette recette originale, en ayant ajouté des ingrédients qui me faisaient penser à l’Irlande, comme du whisky et de la bière…
Je sais, ce n’est plus un irish stew, allez-vous me dire, mais c’est pour cela que j’ai ajouté « à ma façon ».
Pour la bière, j’ai choisit une simple bière blonde, mais pour corser le plat, n’hésitez pas à mettre une bonne bière brune irlandaise.
Pour contrer l’amertume, que je n’aime pas, j’ai également mis du vin blanc et du concentré de tomate, mais ils sont tout à fait facultatifs et s’éloignent un peu trop de la recette originale.

Continue reading »


Kopytka

Posted on

Voilà une recette polonaise qui me ravit à chaque fois que j’en mange! Mais quelle galère pour les réussir comme il faut!

J’ai déjà essayé d’en faire au moins 5 fois et c’était toujours un échec, car la pâte étant trop collante, je rajoutais beaucoup de farine et cela se sentait un peu trop.

Cette recette me vient de ma grand-mère paternelle, qui mesure à l’oeil et donc pour refaire la recette, quand elle explique que pour une gamelle de patates, il faut deux poignées de farine, bah on a beau le faire, ça ne sort pas toujours pareil.

J’ai pas vraiment mesuré précisément les quantités, je vous donne donc les mesures approximatives pour faire ces grosses pâtes.

Alors je vous explique : kopytka signifie en polonais « petits sabots », cela ressemble un peu aux gnocchi italiens.

Ils sont généralement accompagnés d’un bonne noisette de beurre ou bien encore avec des lardons et des oignons frits ensemble à la poêle, j’adore!

Autrement on peut accompagner toute sorte de viande à la polonaise avec, généralement une viande en sauce.

Je pense qu’il faut en avoir fait plusieurs fois avant de maitriser parfaitement la confection de ces grosses pâtes, mais ça en vaut le coup.

Certains ajoutent parfois du fromage blanc polonais dans la recette, ce qui leur apporte plus de moelleux et un petit goût aigre, j’aime bien aussi.

Maintenant prenez votre courage à deux mains et essayez ce petit délice.

Attention : avant d’incorporer l’oeuf entier, vérifier la texture de la pâte, mettre d’abord le jaune, pétrir et ajouter le blanc si nécessaire.

Continue reading »


Potatoes pas grasses

Posted on

Si je précise que ces potatoes ne sont pas grasses, c’est qu’elles ne sont cuites qu’avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et non dans de l’huile de friture mais tout simplement au four.

Et ça c’est pas négligeable car parfois on en a un peu marre des potatoes dégoulinantes d’huile et qui n’on finalement pas de goût.

Elles sont bien épicées comme il faut et l’avantage des potatoes, c’est qu’on n’est pas obligés d’éplucher les pommes-de-terre, ça fait une corvée en moins.

En fait « potatoes » signifie simplement « pommes-de-terres » en anglais, mais vous auriez-deviné que c’est une recette américaine.

Désolée pour les photos, je n’ai pas réussi à en faire de jolies ce soir-là…

Continue reading »



Entrecôte, beurre aux herbes et pommes-croquettes

Posted on

Aujourd’hui, c’est un plat typiquement français que je vous présente.

Un plat que l’on trouve parfois dans les bistrots et même dans les grands restaurants.

C’est tout simple, mais qu’est ce que c’est bon!

L’entrecôte de boeuf reste un morceau de viande assez cher, mais j’avais envie de nous faire plaisir à la maison. Généralement elle se cuit sur un grill, mais je n’en ai pas.Je l’ai donc cuite à la poêle.

Le beurre aux herbes, est un beurre composé, c’est à dire du beurre mélangé à plusieurs ingrédients pour lui donner du goût.

Il se prépare quelques heures à l’avance, afin qu’il durcisse au frais, mais il y a également la technique de le mettre au congélateur, pour un temps plus court.

Je me suis inspirée du beurre « café de Paris », mais je l’ai fait à ma sauce.

Les pommes croquettes sont des pommes-de-terres confectionnées avec une base de pommes duchesses, mais elles sont pannées et frites.

Continue reading »


Kavarma

Posted on

Le kavarma est un plat d’origine bulgare.

C’est une sorte de sauté de porc, dans lequel on ajoute principalement des oignons, des champignons et des poivrons.

On peut parfois y casser un oeuf avant la fin de la cuisson.

En Bulgarie, le kavarma est cuit dans des petits pots en terre cuite, au four.

Ma soeur ayant voyagé en Bulgarie, m’a ramené deux de ces pots, j’ai donc pu faire la recette comme dans ce pays de l’est de l’Europe.

Mais si vous n’en possédez pas, vous pouvez très bien les cuire dans un plat à gratin ou une cocotte allant au four.

Je me suis permise d’adapter la recette à ma manière : j’ai remplacé les poivrons par de la tomate et j’y ai ajouté des pommes-de-terre.

Mais c’est comme toute recette régionale, il n’y a pas de recette originale, on fait avec ce que l’on a et à notre goût.

Continue reading »


Brandade parmentiere de lieu noir

Posted on

Je tiens cette recette de mon chef, qui m’as permis de la transmettre sur mon blog.

Je n’aime pas la morue, c’est pourquoi je l’ai remplacee par du lieu noir. Tout autre poisson blanc a chair ferme peut convenir.

A l’origine, la brandade de morue se compose de cabillaud et d’huile d’olive agrémentés d’ail et de persil.

La morue et l’huile étant montés comme de la mayonnaise.

Aujourd’hui elle se cuisine souvent sous forme de Parmentier de cabillaud.

C’est une recette originaire de Nimes.

Continue reading »


Pizzas maison moelleuses

Posted on

A la maison nous avions une envie de pizza. En commander une revient assez cher, et celles que l’on trouve dans le commerce ont une pâte « en carton ».

Je me suis mis donc a la recherche d’une recette de pâte a pizza bien moelleuse et épaisse comme on les aime.

En vadrouillant sur le net j’ai trouvé dans un forum une recette qui me convenait tres bien. Moelleuse a souhait, grace a son ingrédient secret : la pomme-de terre.

J’ai donc confectionner deux pizzas moyennes : une jambon-champignons-chevre et l’autre saumon-mozzarella.

Nous nous sommes bien régales!

Pour faire gonfler la pâte a pizza j’ai un peu triché, je l’ai laissé lever dans ma machine a pains. Par contre le pétrissage je l’ai effectué moi même.

Faire une pizza maison est certes plus long a faire que d’en acheter une toute prête, mais on a au moins le plaisir de manger ce que l’on a fait avec amour.

Continue reading »


Lapin aux agarics champêtres

Posted on

J’ai trouvé cette recette dans le livre « Mes recettes Picardes », livre que l’on m’a offert car habitant en Picardie, je ne connais pas grand chose de sa cuisine.

Alors certains vont se demander ce que sont les agarics champêtres. C’est un champignon blanc apellé également « rosé des prés ». On le trouve dans les champs et les prés (jamais dans les bois) après la pluie à partir de la fin de l’été et pendant tout l’automne dans le monde entier.

C’est un cousin du champignon de Paris et il a pratiquement le même goût et la texture que celui-ci, donc si ce n’est pas la saison des champignons et si vous ne pouvez pas faire de cueillette, n’hésitez pas à les remplacer par les champignons de Paris.

Au lieu de faire un accompagnement à cette recette, j’ai choisi d’y ajouter des pommes de terre afin qu’elles absorbent le goût de la sauce! c’est très bon!

Continue reading »