Maquereaux aux poireaux, sauce à la moutarde à l’ancienne {recette rapide/express}

Posted on

C’est une recette pas tout à fait de saison que je vous donne là, puisque normalement les poireaux ont récemment terminé de pousser. Vous pouvez donc remplacer les poireaux par un autre légume vert comme des épinards, du chou, des bettes, etc…

Quant aux maquereaux, ils se consomment de mars à juin. Ils se pêchent en haute mer en Bretagne, Atlantique et Méditerranée et font partis des poissons dits « durables ». Les poissons durables sont les plus péchés, mais leur reproduction est surveillée, les stocks sont contrôlés et leur environnement est respecté. On retrouve parmi les poissons durables, une vingtaine d’espèces sur nos étals dont l’églefin, le lieu noir, le hareng, la limande, le merlu, la sardine, etc…

Le maquereau est un poisson gras, à forte teneurs en acides gras essentiels, en vitamine A et B. Sa consommation est également bonne pour le cerveau et le système sanguin.

Il est couramment cuit au vin blanc ou grillé et se retrouve très souvent dans une conserve avec de la moutarde.

La recette que je vous partage ici est économique, et rapide à faire. Je l’ai servie avec un mélange de trois riz.

Si vous ne savez pas le faire, demandez à votre poissonnier de lever les filets des maquereaux et demandez-lui de vous donner les parures : avec l’arête centrale, vous pouvez faire une « chips » de poisson.

Continue reading »


Pizza à la crème de poireaux & saumon fumé

Posted on

Je vous avais déjà donné ma recette de pizza avec une pâte bien moelleuse et plutôt épaisse. Cette fois-ci la pâte que j’ai préparé est bien fine et plutôt croustillante.

Au lieu de mettre une base habituelle à la tomate, j’ai préféré une crème de poireaux, qui s’allie très bien avec le saumon fumé et les sprats fumés. Je vous avais déjà parlé des sprats dans ma recette de rouleaux d’hiver.

J’ai également ajouté des olives vertes, des oignons rouges, des tomates séchées, de la mozzarella, des zestes de citron vert et j’ai parfumé le tout à la coriandre, parce que j’adore cette herbe!

Pour les végétariens, je vous conseille de remplacer les poissons par du tofu fumé, afin de garder ce petit goût fumé justement. Pour les végétaliens, il suffit d’enlever la mozzarella en plus.

Pas besoin de vous expliquer l’origine de la pizza, ni qu’elle se décline à l’infini.

La pâte à pizza ressemble à une pâte à pain. Elle se compose de farine (idéalement de type 00, sinon T45), d’eau, de sel, de levure et éventuellement d’huile d’olive. Elle doit lever environ 8 heures et être bien souple.

J’ai appris récemment, qu’une pizza se cuit en deux fois : une première fois avec la base, puis une seconde fois avec la garniture. Quoi qu’il en soit, la garniture ne doit pas trop cuire, elle doit être chaude, c’est tout. Et on ne cuit pas toute la garniture non plus, certains ingrédients se rajoutent après cuisson.

Si vous vous sentez l’âme d’un pizzaïolo, vous pouvez étaler la pâte dans les règles de l’art, en la faisant tournoyer autours de la paume de la main. Pour les moins doués, comme moi, évitez le rouleau à pâtisserie et étalez la pâte avec les mains, le plus finement possible.

Continue reading »


Flamiche aux poireaux et au maroilles

Posted on

J’habite Amiens, une jolie ville picarde et j’ai remarqué que ce n’est pas souvent que je partage avec vous les recettes de cette région du nord de la France. C’est une cuisine qui tient bien au corps, assez rustique, car cette région est très campagnarde. N’empêche qu’on y retrouve des recettes élaborées tout de même, comme le pâté en croûte amiénois, fait à base de canard, et les macarons d’Amiens qui ont un bon goût de pâte d’amande.

Je vous avis déjà présenté la ficelle picarde (ici) avec une version au saumon ici, une recette de lapin aux champignons (), mais aussi la fameuse tarte au sucre dite « tarte au chuc ». Si vous voulez découvrir une autre recette du Nord de la France, voici la tatin de chicons.

Du coup, je vous présente la fameuse flamiche! La plus commune en Picardie est la flamiche aux poireaux, mais il en existe plusieurs versions comme celle au maroilles présente surtout dans le Nord-pas-de-Calais,  et la flamiche samarienne aux poireaux et au saumon originaire d’Abbeville.

Les flamiches peuvent être faites sous forme de tourte ou de tarte, avec une pâte feuilletée ou levée. Tout dépend de sa provenance et des ingrédients qui la constituent.

Ici, j’ai préféré faire une version un peu métissée entre le Nord et la Picardie : les poireaux et la pâte feuilletée pour ma région et le maroilles pour le Nord. J’ai utilisé ma pâte feuilletée inversée, pour avoir un bel effet visuel et un bon goût beurré. Je ne vous cache pas que cette tourte est très calorique.

Si vous ne connaissez pas le maroilles, c’est un fromage au lait de vache avec un goût assez prononcé provenant de la ville portant son nom, dans le Nord. Il est affiné au moins sept semaines et bénéficie d’une AOC et d’une AOP. Sa croûte est orangée et c’est un fromage à pâte molle et croûte lavée.

Continue reading »


Velouté poireau, courgette et gingembre

Posted on

veloute-courgette-2

Rien de tel qu’un bon petit velouté dès que le froid hivernal se pointe.

J’avoue ne pas m’être bien foulée cette fois-ci, mais les choses simples sont réconfortantes, n’est-ce pas!

J’ai fait un velouté très simple, avec ce que j’ai pioché dans mon frigo. Eh bien, ce petit gout de gingembre apporte de la chaleur à cette entrée, vous m’en direz des nouvelles.

J’ai accompagné le velouté avec mes raviolis poisson citronnelle, ça va très bien ensemble.

Continue reading »


Tarte-brick au saumon fumé, poireaux et champignons

Posted on

brick au saumon

Cette recette simplissime, je l’ai réalisée avec ce qu’il me restait dans le frigidaire.

J’y ai mis, du poireau, des champignons, de la mozzarella et du saumon fumé. Bien évidemment, le saumon fumé peut-être remplacé par du jambon cru ou cuit, pour varier les plaisirs. Ou bien mettre uniquement des légumes pour un plat végétarien.

J’aime bien cette façon de présenter les aliments en feuille de brick, ça change et c’est joli.

Continue reading »


Bricks roulés aux légumes et au riz

Posted on

brick légumes

Ces roulés de légumes, peuvent être servis en accompagnement d’un poisson, d’une viande ou être mangés seuls accompagnés d’une sauce de votre choix, pour un repas végétalien.

Les légumes que j’ai choisi sont le poireau et le poivron. Ils ont simplement étés assaisonnés d’ail et de persil, mais libre à vous d’y mettre des épices et d’autres herbes.

Continue reading »


Irish stew à ma façon

Posted on

L’irish stew, comme son nom l’indique est un ragoût irlandais. Les puristes n’y mettent que des côtelettes de mouton voir du chevreau, des oignons, des pommes de terres et de l’eau.
Le plat doit mijoter au moins deux heures. Originellement ce plat est fait à base de mouton  car celui-ci était utilisé pour sa laine et son lait, et les bêtes improductives étaient donc utilisées pour se sustenter.
Avec le temps, ce plat a connu quelques changements avec l’ajout de carottes, voir d’autres légumes tels que le navet ou le poireau. Une version plus moderne consiste à l’ajout de bière. De plus, le mouton est de plus en plus replacé par de l’agneau, viande plus tendre et moins forte au goût.
Personnellement, je m’éloigne assez de cette recette originale, en ayant ajouté des ingrédients qui me faisaient penser à l’Irlande, comme du whisky et de la bière…
Je sais, ce n’est plus un irish stew, allez-vous me dire, mais c’est pour cela que j’ai ajouté « à ma façon ».
Pour la bière, j’ai choisit une simple bière blonde, mais pour corser le plat, n’hésitez pas à mettre une bonne bière brune irlandaise.
Pour contrer l’amertume, que je n’aime pas, j’ai également mis du vin blanc et du concentré de tomate, mais ils sont tout à fait facultatifs et s’éloignent un peu trop de la recette originale.

Continue reading »


Lentilles et boulgour à l’orientale

Posted on

Pour un repas végétarien, voir même végétalien, il n’y a rien de mieux que des lentilles pour les protéines et du boulgour pour les sucres lents.

Avec ça, pas besoin de viande ni de poisson. Je ne suis pas contre parfois manger quelques repas végétariens dans la semaine, inutile de se gaver de viande tous les jours.

Si vous avez du smen (beurre clarifié « rance »), mettez-en, ça donne un bon petit goût en plus.

Continue reading »


Blanquette de la mer

Posted on

Voilà une recette que j’avais envie de tester depuis longtemps et cette fois-ci je m’y suis lancée.

J’en ai eu l’occasion quand ma famille est venue me rendre visite.

La blanquette de la mer est un mélange de différents poissons et éventuellement de fruits de mer, avec des légumes et le tout nappé de sauce blanche.

J’ai déjà mis la recette de la blanquette à l’ancienne dans mon blog, ici c’est la version poisson.

Continue reading »



Velouté de petits-pois au ras-el-hanout

Posted on

Une bonne petite soupe épicée pour se réchauffer ça fait du bien quand il fait frais dehors.

Dans mon velouté j’ai rajouté les poireaux qui m’ont servis à faire le pot-au-feu comme ça il n’y a pas de gâchis et ça rapporte du goût.

Comme ce n’est pas la saison des petits-pois, les surgelés conviennent très bien.

Continue reading »


Pot-au-Feu

Posted on

C’est l’hiver et c’est également la saison du pot-au-feu.

Il se nomme ainsi car autrefois les maitresses de maison mettaient dans un pot en terre cuite les viandes de boeuf de basse catégorie ainsi qu’un mélange de légumes hivernaux, en fait ce qu’il y avait sous la main.

Elles mettaient ce pot sur le coin du feu et celui-ci cuisait des heures durant.

Le pot-au-feu est donc idéal pour les cuisinières et cuisiniers occupés.

Il est très rapide et simple à faire et en plus il est économique.

Ce que j’apprécie particulièrement dans le pot-au-feu c’est toutes les possibilités de repas que l’on peut faire avec les légumes cuits, les viandes et bien sûr le bouillon.

Ce qui est bien c’est que l’on peut garder le bouillon quelques jours au frais ou bien le congeler pour une utilisation ultérieure.

Par contre je n’aime pas manger le pot-au-feu tel q’il se mange habituellement avec des cornichons, de la moutarde et du gros sel.

Ici je vous donne la recette telle que je l’ai faite, mais il existe 1000 façons de le préparer.

Continue reading »


Blanquette de veau a l’ancienne

Posted on

Toujours pour l’anniversaire de mon père, ma soeur et moi avons préparé une bonne blanquette de veau.

Comme le veau est une denrée chère, nous avons profité de cette occasion pour se faire plaisir.

La recette a été piochée dans mon livre de cuisine de l’école.

C’est une recette assez longue a faire mais elle en vaut le coup. Notre blanquette a ete appreciee de tous!

La blanquette est l’une des rares recettes connues ou la viande est pochée, comme dans le pot-au-feu, c’est a dire que l’on ne fait pas sauter et revenir la viande avant de la mijoter.

On appelle ce plat « blanquette » tout simplement parce que la sauce est blanche.

Généralement on l’accompagne de riz blanc ou de pâtes fraiches.

Continue reading »


Potage Parmentier aux légumes

Posted on

Comme vous avez pu remarquer, le potage que je vous présente porte le nom du célèbre pharmacien, agronome, nutritionniste et hygiéniste français Antoine Parmentier.

Parmentier est connu pour avoir promu la pomme-de-terre. En 1771, L’académie de Besançon propose un concours ayant pour sujet : « Quels sont les végétaux qui pourraient-être substitués en cas de disette à ceux que l’on emploie communément et quelle en devrait être la préparation ? »

Il ecrit donc un mémoire sur la pomme-de-terre et l’Académie des Sciences, des Belles-Lettres et des Arts le récompense, malgré une interdiction du Parlement de cultiver la pomme de terre datant de 1748.

Il faut savoir que ce légume était rendu coupable de tous les maux, et plus particulièrement on l’accusait de transmettre la lèpre.

En 1772, les membres de la Faculté de médecine de Paris planchent pendant de longues semaines sur le sujet et finissent par déclarer que la consommation de la pomme de terre ne présente pas de danger.

Mais tout le monde se méfie encore des pommes de terre, Parmentier va alors user d’un stratagème pour les faire découvrir. Les tubercules étant à maturité, le champ est gardé de jour par des hommes en armes. Tout le monde se demande bien ce qu’il y a de si important à garder. A la tombée de la nuit, les soldats se retirent et le peuple parisien se précipite pour « voler » les pommes de terre.

Donc comme vous aurez compris, ce potage est composé principalement de patates. J’y ai rajouté quelques légumes en plus de la recette originale (pommes de terre; poireaux).

Ah oui, cette recette vient tout droit de mon livre de cuisine scolaire avec quelques arrangements à ma sauce.

Continue reading »


Lasagnes de poisson

Posted on

Y en a marre des lasagnes à la bolognaise! Cette sauce est bonne mais à force d’en manger on sature… Changeons nos habitudes!

Et pourquoi pas remplacer la viande par du poisson et faire une sauce différente?

Pour la sauce j’ai choisi de faire un velouté très lié, c’est une sorte de béchamel (roux + lait) dans lequel j’ai remplacer le lait par un fumet de poisson.

Continue reading »