Cannellonis au poisson et à la bisque de homard {accommoder un reste de bisque}

Posted on

Printemps rime souvent avec grand nettoyage, et chez moi il était temps de vider mes placards.

J’y ai retrouvé une bouteille de bisque de homard que j’avais acheté durant les fêtes de fin d’année, me disant que ça pourrait dépanner. N’ayant pas l’envie de manger cette bisque seule, j’ai préféré l’allier à du poisson, puis de sortir ma machine à pâtes.

La bisque est un potage très corsé à base de crustacés, additionné de crème fraîche. Au XVII ème siècle, la bisque est faite à base de gibiers tels que le pigeonneau et autres viandes comme le mouton, puis elle a évolué en un coulis exclusivement fait de crustacés tels que le homard, les écrevisses, les crabes et les crevettes.

Pour préparer une bisque, il faut concasser les carcasses des crustacés, les faire cardinaliser (cuire à feu fort afin de développer la couleur rouge vif des crustacés), ajouter les aromates, flamber le tout, mouiller au fumet, cuire et mixer le tout finement.

Mes cannellonis sont en fait des lasagnes roulées, étant donné que je ne peux faire des tubes de cannellonis avec des pâtes fraîches maison. C’est ainsi que l’on prépare originellement les cannellonis. J’ai fait ma recette habituelle de pâtes, comme dans cette recette (clic).

Continue reading »


Mafaldines \ réginettes fraîches et boulettes de boeuf sauce tomate-olives

Posted on

Il existe environ 150 sortes de pâtes différentes, elles sont de taille et de forme très variées et elles portent généralement un nom italien. Les pâtes peuvent être sèches, donc composées de semoule de blé dur et d’eau (parfois d’œufs) ; ou fraîches, donc composées de farine de blé et d’œufs. La farine utilisée pour les pâtes fraîches est une farine très fine, idéalement une Type 00, qui est faible en protéines. Elle est difficile à trouver en France, mais très répandue en Italie. On peut très bien la remplacer par de la farine T45. Vous pouvez également utiliser de la farine complète ou semi complète, mais les pâtes seront plus grossières.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous présenter ma « machine à pâtes », mon laminoir quoi, que ma mère m’a offert. Il est italien et il est parfait pour faire des pâtes sans se battre avec la pâte. La pâte à pâtes est très élastique et donc difficile à travailler, le laminoir permet d’obtenir une pâte très fine, et donc goûteuse. Cette machine à pâtes me permet de faire au moins dix sortes de pâtes.

et voici la bête : laminoir ou machine à pâtes

J’ai choisi de faire des mafaldines, également appelées reginettes, qui doivent leur nom à la princesse Mafalda de Savoie, dont l’histoire, je vous l’avoue me laisse assez perplexe.

Les boulettes qui les accompagnent sont au bœuf, et je les ai servies avec une sauce tomate aux olives vertes et noires. Mes pâtes sont aromatisées à la marjolaine et au persil séchés, mais vous pouvez varier avec d’autres herbes sèches comme du basilic, du thym, de l’estragon, etc…

C’est un plat basique mais gourmand que l’on parsème généreusement de parmesan!

Continue reading »


Salade de pâtes automnale

Posted on

Voici une salade pleine de vitamines et de bons ingrédients pour affronter l’automne.

J’y ai mis du potimarron, des pâtes aux épinards, du roquefort, des noix et de la grenade.

Les pâtes vertes, je les ai trouvées dans un magasin discount, ces pâtes sont bonnes, mais ce magasin n’en vend que par périodes. Vous pouvez en faire vous même, j’ai trouvé cette page web en italien (clic).  Sinon prenez le type de pâtes qui vous convient le mieux. Ces pâtes, que j’ai choisi, se nomment les foglie d’ulivo, ce qui signifie en italien, feuilles d’olivier.

Le potimarron est rôti avec de l’ail, ainsi il se tient mieux et absorbe les effluves de l’ail.

Continue reading »


Gratin de gnocchis de potimarron au roquefort et chorizo [Gratin tout orange]

Posted on

gratingnocchis1

Je vous avais donc promis deux recettes à faire avec les gnocchis de potimarron, voici la deuxième.

Bien entendu, ces recettes peuvent se faire avec les gnocchis de votre choix.

J’ai choisi de faire un gratin tout orange, avec du chorizo, de la tomate et du roquefort. J’aurais pu choisir le cheddar pour le coup, mais j’ai trouvé que le roquefort apporte du caractère à ces gnocchis. Le chorizo amène également un peu de chaleur à ce plat. Choisissez le chorizo de votre choix. Il en existe du plus doux au plus fort. Si vous aimez le piment, n’hésitez pas à choisir le plus fort, il va vous réchauffer…

C’est un petit plat réconfortant pour ces journées froides. Je vous donne la recette pour deux, elle convient également à une seule personne, si l’on est gourmand.

Servez ce plat avec une salade de roquette aux noisettes. Continue reading »


Gnocchis de potimarron

Posted on

gnocchis-potimarron-1

On est en plein dans la saison des courges et il y a moults façons de les préparer, mais il y a aussi beaucoup de courges différentes.

Les plus connues sont la citrouille, le potimarron, la butternut et le potiron. Il y a aussi la courge spaghetti qui est sympa à cuisiner.

Je crois que l’une de mes préférée est le potimarron, j’ai déjà mis deux recettes sur mon blog (ici et ).

Ça fait longtemps que j’ai envie de m’attaquer à la recette des gnocchis au potimarron, et j’ai enfin trouvé l’occasion de les faire. Je vous avais déjà montré la recette des gnocchis à la polonaise de ma grand-mère.

La recette demande une certaine patience et du temps, mais ne vous découragez pas. La chose difficile dans cette recette est que la pâte est assez collante, et on a tendance à ajouter de la farine, alors que si celle-ci est en trop grande quantité dans la pâte, les gnocchis ne seront pas bons. L’astuce, c’est qu’il faut bien fariner le plan de travail, ainsi que tous les ustensiles utilisés.

De même, l’idéal est de cuire le potimarron à la vapeur plutôt que dans l’eau directement, ainsi, sa chair absorbe moins d’eau.

Je vous explique, en photos, le déroulement de la recette.

Vous pouvez accompagner vos gnocchis d’une simple sauce tomate, ou bien les poêler au beurre. Sinon, prochainement je vais vous confier deux de mes recettes pour les accommoder.
Continue reading »


Raviolis au poisson et citronnelle

Posted on

ravioli

Voici une autre recette de raviolis sur mon blog, les premiers que j’ai réalisés étaient aux champignons, ici vous en trouverez au porc, sur ce lien ce sont des raviolis japonais, et enfin une recette chinoise à la vapeur.

On trouve souvent des raviolis fourrés à toutes sortes de viandes, mais au poisson, c’est déjà plus rare.

La farce au poisson que j’ai réalisé, est une mousseline. La mousseline (dite aussi farce mousseline), est utilisée généralement pour faire des quenelles, des terrines, et pour farcir viandes et poissons. Elle peut être à base de volaille, de poisson, de crustacés ou de veau. La mousseline contient de la chair, du blanc d’œuf et de la crème. Le tout est finement pilé ou mixé.

Afin de réussir une mousseline, la chair utilisée doit impérativement être très froide, la crème également. L’assaisonnement doit se faire durant le pilage ou mixage. Il faut également passer la chair au tamis fin, afin d’éliminer les éventuelles arrêtes, nerfs, etc…

Pour revenir aux raviolis, la pâte est simple à réaliser. Le plus difficile est d’abaisser la pâte très finement, car elle est élastique. J’ai d’ailleurs eu ce problème, ma pâte était trop épaisse. Si vous avez la chance d’avoir un laminoir (une machine à pâtes), n’hésitez pas à vous en servir. Mais j’insiste, pour avoir de bonnes pâtes et raviolis, il vaut mieux utiliser les ustensiles adaptés.

Pour cuire mes raviolis, je les ais d’abord pochés à l’eau, et afin de les rendre croustillants et dorés, j’ai utilisé la méthode japonaise, comme pour les jiaozis (la recette est ici).

Pour le reste, j’ai fait une sauce tomate très basique et j’y ai râpé de la mimolette et du gruyère.

Continue reading »


Lasagnes aux épinards et fromage à raclette

Posted on

Et pourquoi pas se manger un petit plat végétarien?
Les épinards sont un bon apport en fibres, minéraux et vitamines (notamment la vitamine B9).

Le fromage à raclette donne une petite touche de peps aux épinards.

Pour la sauce, j’ai fait une « sauce crème » , c’est une béchamel allongée de crème liquide. Je l’ai aromatisée au vin blanc.

J’ai trouvé que les lasagnes étaient un bon compromis pour allier fromage et épinards.

Continue reading »


Uszka [tortellinis polonais aux champignons]

Posted on

En Pologne, il existe plusieurs sortes de raviolis, un peu comme en Italie. Il y a les pierogi, sorte de gros raviolis; les uszka, de petits raviolis, ou tortellinis; et les kolduny sont moyens.
Ici je vous donne la recette des uszka (prononcez ouchka), ce mot signifie « petites oreilles ».

Ils sont farcis généralement de champignons et sont servis avec le traditionnel « barszcz czerwony wigilijny » (potage à la betterave de la veille de noël). Je vous parlerais de ce dernier dans ma prochaine recette.

C’est plutôt un plat de fêtes, car les uszka sont longs à réaliser.

Mais on les trouve également farcis à la viande, au fromage ou aux épinards et quasiment toujours servis dans un potage clair (sans ajout de légumes taillés, ni de velouté).

Vous pouvez les préparer un ou deux jours à l’avance et les réchauffer avant de les servir.

Les champignons utilisés sont généralement des champignons des bois. Pour ma part, j’ai choisit un mélange de cèpes et de champignons de Paris.

Continue reading »


Lumaconi farcis

Posted on

J’avais déjà vus plusieurs recettes de conchiglioni farcis et ça me tentait d’essayer.

Mais en faisant les courses, j’ai aperçu ces lumaconi et je les ai choisies pour les farcir.

La farce est constituée de fromage de chèvre, de tomates séchées et d’herbes fraîches.

On peut les manger froides ou bien gratinées au four, je les préfère ainsi.

Les lumaconis sont de très grosses pâtes ressemblant un peu à des coquilles d’escargot. Leur nom provient du mot « lumaca » signifiant « escargot » en italien. Le pluriel étant « lumache », il existe des pâtes se nommant ainsi, elles sont plus petites que les lumaconi.

Elles sont striées pour retenir la sauce et peuvent se manger farcies ou enrobées de sauce.

Continue reading »


Cannelloni épinards-ricotta-chèvre

Posted on

J’avais déjà publié une recette de cannelloni sur mon blog, je les avait préparés également avec de la ricotta et du chèvre, mais j’avais remplacé les épinards par du jambon.

Ici c’est une autre version, sans béchamel et entièrement végétarienne que je vous propose.

Cela fait longtemps que j’en prépare à la maison de cette manière et enfin j’ai réussi à les photographier correctement.

Les cannelloni sont des pâtes italiennes à farcir se présentant sous forme de tubes dans le commerce. il suffit de les farcir, de les recouvrir de sauce et de les faire cuire.
Mais les cannelloni se font également avec de la pâte à lasagnes que l’on garnit puis on l’enroule pour leur donner une forme de tube.
Cannelloni signifie littéralement « gros tubes », mot dérivé de « canna » signifiant « roseau ».

Pour les farcir, il vous faut une poche à douille, autrement vous pouvez également les préparer avec des feuilles de lasagnes fraîches que vous enroulerez.

Continue reading »


Kopytka

Posted on

Voilà une recette polonaise qui me ravit à chaque fois que j’en mange! Mais quelle galère pour les réussir comme il faut!

J’ai déjà essayé d’en faire au moins 5 fois et c’était toujours un échec, car la pâte étant trop collante, je rajoutais beaucoup de farine et cela se sentait un peu trop.

Cette recette me vient de ma grand-mère paternelle, qui mesure à l’oeil et donc pour refaire la recette, quand elle explique que pour une gamelle de patates, il faut deux poignées de farine, bah on a beau le faire, ça ne sort pas toujours pareil.

J’ai pas vraiment mesuré précisément les quantités, je vous donne donc les mesures approximatives pour faire ces grosses pâtes.

Alors je vous explique : kopytka signifie en polonais « petits sabots », cela ressemble un peu aux gnocchi italiens.

Ils sont généralement accompagnés d’un bonne noisette de beurre ou bien encore avec des lardons et des oignons frits ensemble à la poêle, j’adore!

Autrement on peut accompagner toute sorte de viande à la polonaise avec, généralement une viande en sauce.

Je pense qu’il faut en avoir fait plusieurs fois avant de maitriser parfaitement la confection de ces grosses pâtes, mais ça en vaut le coup.

Certains ajoutent parfois du fromage blanc polonais dans la recette, ce qui leur apporte plus de moelleux et un petit goût aigre, j’aime bien aussi.

Maintenant prenez votre courage à deux mains et essayez ce petit délice.

Attention : avant d’incorporer l’oeuf entier, vérifier la texture de la pâte, mettre d’abord le jaune, pétrir et ajouter le blanc si nécessaire.

Continue reading »


Raviolis chinois vapeur au boeuf

Posted on

J’avais acheté de la pâte won-ton et de l’huile de sésame dans une épicerie asiatique car j’avais grandement envie de les goûter.

Je me suis donc lancée dans une recett un peu au hasars, après avoir lu plusieurs recettes dans mes bouquins et sur le net.

J’ai choisit de les faire au boeuf car j’en avais dans mon frigo, mais on peut très bien les faire au porc ou à la volaille.

Je n’ai pas mis de chataignes d’eau comme j’en ai vu dans plusieurs recettes car je n’en ai pas trouvé, mais elles sont remplaçables par des pousses de bambou quoique ce n’est pas la même chose.

J’ai cuit mes raviolis dans les boites en bambou que l’on trouve facilement dans une épicerie asiatique voire parfois dans les grandes surfaces. Si vous n’en avez pas cuisez-les dans votre cuit-vapeur habituel.

Si vous n’en avez pas, il suffit d’attacher solidement un torchon fin au dessus d’une casserole d’eau bouillante et de couvrir le tout.

Attention à l’huile de sésame qui est forte, donc n’en mettez pas de trop.

Je vous explique étapes par étapes le pliage des raviolis.

Continue reading »


Jiaozis ou Raviolis Pékinois au Porc

Posted on

Les jiaozis sont des raviolis chinois dont la recette peut énormément varier selon la famille, la région, le climat…

Néanmoins la recette que je vous donne est la plus populaire.

On l’appelle « ravioli pékinois » car il est surtout consommé dans le nord-est de la Chine.

La pâte des jiaozis est plus épaisse que les autres raviolis chinois et est très facile à réaliser.

On peut soit les cuire à la vapeur, soit les frire soit faire une cuisson mixte.

J’ai préféré utiliser cette dernière méthode, frire et cuire à l’eau.

Ces raviolis sont très savoureux et je crois que je vais souvent en refaire.

Le pliage peut également varier du plus simple au plus complexe.

Je vous donne ici un lien de plusieurs pliages.

Continue reading »


Raviolis maison au porc-colombo

Posted on

J’avais chez moi un reste de viande de porc et j’avais envie d’en faire un repas qui change de l’ordinaire.

J’ai donc eu l’idée d’en farcir des raviolis. Mais des raviolis colorés.

Ni une, ni deux, je regarde sur mon livre de cuisine de l’ecole s’il n’y a pas une recette de pâte.

La pâte est simple en soit a faire, toute la difficulté réside dans l’abaissement de la pâte, car elle doit être suffisament fine pour que son goût ne domine pas sur celui de la farce.

Si vous possédez une machine a pâtes ou un laminoir le travail en devient plus aisé, sinon n’hésitez pas a bien fariner votre plan de travail et votre rouleau a pâtisserie.

Pour la viande au colombo, il est préférable de la laisser mariner 12 a 24h, mais vous pouvez quand même omettre cette étape.

Continue reading »


Spaghettis « Bolognaise » aux petits pois

Posted on

Il me restait du rôti dans le frigidaire, je voulais donc l’accomodé pour le finir.

J’ai donc pensé à le hâcher pour en faire une sauce bolognaise aux petits pois.

Ce n’est donc pas une véritable bolognaise, puisque celle-ci se fait avec du boeuf, mais contrairement ce que l’on croit, cette sauce se prépare avec un bon morceau de boeuf, plus particulièrement avec du faux-filet ou du rumsteck.

Continue reading »