Bricks au thon et à l’oeuf

Posted on

J’ai pour habitude d’aller les dimanches au marché du Pigeonnier, à Amiens. Il est assez vaste et on y croise toutes sortes de stands, de la vente directe de produits bios au marchandage de babioles chinoises. Quand je fais mon marché, j’ai pour habitude de terminer par mon stand préféré : celui des spécialités maghrébines.

On y trouve toutes sortes de pâtisseries, des fricassés tunisiens (mini sandwichs avec du pain-beignets, farcis au thon et olives), des kesra farcies algériennes (pains plats farcis à la tomate, oignons et piment), des msmen ou mellouis (que je vous avait présenté ici), des beignets, etc… et enfin, des bricks. Ils en font à la viande hachée, mais mes préférés sont ceux au thon. J’adore la douceur du jaune d’œuf, qui se marie bien avec le thon et les petites pommes-de-terre pimentées. Un pur bonheur. Bon, c’est gras, mais une fois de temps en temps c’est pas de trop.

La recette est un jeu d’enfant (les détails sont illustrés) et ne vous coûteras que quelques euros. J’ai d’ailleurs utilisé du thon en boîte (oui j’avais rien d’autre hein), mais du thon frais sera évidemment bien meilleurs.

Si vous voulez une recette plus « light », vous pouvez opter pour la cuisson au four, sachant que vous n’allez pas obtenir le même résultat.

Continue reading »


Soufflé au chocolat

Posted on

souflechoco

Je ne me souviens plus de la dernière fois que j’ai mangé un soufflé au chocolat.

Il faut avouer que c’est une pâtisserie passée de mode.

Le soufflé paraît simple à faire, mais la difficulté est qu’il ne retombe pas immédiatement, quand il sort du four.

Ce soufflé allie croustillant à l’extérieur et coulant à l’intérieur.

Sa texture s’apparente à une mousse au chocolat cuite.

Choisissez des produits de qualité pour réussir votre soufflé: des œufs frais, du bon chocolat noir à plus de 50% de cacao, du lait entier.

On peut déguster le soufflé au chocolat accompagné de glace (vanille, pistache, etc…) ou d’une crème épaisse.

Continue reading »


Lieu noir au bacon, sauce « maltaise »

Posted on

lieu au bacon

Dans mon frigidaire, il y avait du lieu noir et du bacon, et il y avait une orange qui se sentait seule parmi les autres fruits. J’avais envie de faire un plat avec tout ça.

Le lieu est simplement entouré de bacon et assaisonné au thym. C’est simple et efficace, mais surtout bon! J’ai accompagné le tout avec mes bricks roulés aux légumes.

Quant à la sauce, j’avais envie d’un truc qui change… Pourquoi pas une sauce hollandaise? oui mais à l’orange!

La sauce maltaise est une hollandaise dans laquelle on ajoute du jus et zestes d’orange sanguine, d’où le nom de maltaise, car il existe une variété d’orange sanguine, cultivée en Tunisie aujourd’hui, de ce nom. Je n’arrive pas à retrouver l’origine exacte de cette sauce, mais Auguste Escoffier, grand nom de la cuisine française des XIX et XXème siècle, y fait référence dans son guide culinaire (1912). Il dit de cette sauce que :

« La sauce maltaise, est une sauce hollandaise qui, tout d’un coup, a décidé de passer du Nord au Sud, quittant les frimas bataves pour le soleil de Malte en y ajoutant le jus et le zeste d’oranges sanguines. »

Alors, je dois aussi vous parler de la sauce hollandaise, la base. C’est une émulsion chaude de jus de citron et de beurre clarifié, dans laquelle on ajoute du jaune d’œuf, celui-ci faisant agent émulsifiant. La sauce fut inventée sous le règne de Louis XIV, pour en finir avec les sauces grasses. Elle fut créée pendant la guerre de Hollande, d’où son nom. (ref. Wikipédia)

Cette sauce est réputée difficile à réaliser, car les jaunes d’œufs peuvent rapidement coaguler si on ne la surveille pas.

Vous savez (presque) tout, maintenant, à vos casseroles.

Continue reading »


Tortilla façon « savoyarde »

Posted on

Une tortilla est une omelette espagnoles garnie de pommes-de-terre et d’oignons.
Les pommes-de-terre sont préalablement frites dans de l’huile d’olive.
La tortilla est servie comme plat avec une salade de tomates ou bien comme tapa coupée en cubes.
C’est à la base un plat de pauvres.

J’ai appelé cette tortilla , façon savoyarde, car j’y ai ajouté du jambon et du fromage à raclette, tout simplement.
Vous pouvez garnir votre tortilla de la façon que vous voulez, en y ajoutant des tomates, des poivrons, du fromage,…

Continue reading »


Choux poire-vanille

Posted on

J’avais envie d’un petit dessert avec de la poire et de la pâte à choux.
Pour ces choux, j’avais envie de remplacer le fondant qui les recouvre par du craquelin, devenu à la mode ces derniers temps. le craquelin apporte un certain croquant au chou.
J’ai décidé également de pocher les poires dans du thé, afin de leur apporter un parfum subtil.
Au lieu de faire une crème pâtissière classique, j’ai préféré une crème diplomate qui apporte de l’onctuosité à la garniture.
La crème diplomate que j’ai faite ici a un fort goût de vanille, qui se marie très bien avec la poire.
Les choux ne sont pas toujours simples à réaliser, parfois ils retombent, d’autres fois ils prennent une forme vaguement sphérique.
Afin qu’il soient réussis, suivez bien mes conseils.

Continue reading »


Petits pains pour hamburgers (deuxième version)

Posted on

J’avais déjà donné une recette de petits pains pour hamburgers, mais j’ai voulu tester une autre version avec une recette trouvée sur le net, sur le blog Alter Gusto.

C’est à la base une recette pour faire des pains au lait, mais comme je voulais des petits pains très moelleux j’ai opté pour cette recette.

Cette recette utilise une technique asiatique pour rendre le pain et brioches plus moelleuses, cet ingrédient se nomme le Tang zhong.
Le Tang zhong est en fait une sorte de roux composé de farine et d’eau.

Je crois que j’adopterais cette technique pour toutes mes prochaines brioches.

Je n’ai presque rien changé à la recette et elle me va très bien comme ça.

Le tang zhong se prépare de préférence la veille.

Je pense préférer cette version des pains à hamburger, la texture est plus moelleuse et moins lourde.

Continue reading »


Pommes-de-terre farcies et soufflées au Chimay

Posted on

J’avais envie de pommes-de-terre farcies, mais je voulais les améliorer un peu.
M’est venue l’idée de faire souffler la garniture de ces pommes de terre, pour avoir un peu de volume.

J’ai choisit un fromage belge, le Chimay à la bière. Il existe plusieurs fromages Chimay : le grand classique, le grand cru, le vieux et à la bière.
Ce dernier est lavé à la bière, il en est donc parfumé. Il est affiné 4 mois et a petit goût fruité.
IL est produit à l’Abbaye Notre-Dame de Scourmont à Chimay en province de Hainaut, en Belgique. Le fromage a le label « produit trappiste authentique » et est membre de l’Office des Produits Wallons.
Le fromage Chimay est donc affiné par des moines trappistes, et ce depuis 1876.

Cette abbaye produit également des bières Chimay de toutes sortes. Je vous conseillerais donc d’accompagner ces pommes-de-terre d’une bonne Chimay rouge.

On peut servir ces pommes-de-terre seules ou bien en accompagnement.

Continue reading »


Palets bretons

Posted on

Comme promis, je vous donne la recette des palets bretons. Si vous avec des jaunes d’oeufs en rab, ne les jetez plus, voici un délicieux biscuit qui en aura besoin.

Les palets bretons se nomment ainsi car ils ont la forme des palets du jeu du même nom.

Ces biscuits sont originaires de Pont-Avent.

Ils ont un petit gout de vanille et de beurre salé, c’est ce qui les caractérise.

Mes palets n’ont pas vraiment une forme de palets, je les ai mis dans de petits moules pour qu’ils ne s’étalent pas mais je ne crois pas que ce soit vraiment utile finalement.

Continue reading »


Côtes de porc panées et galettes de pommes de terre

Posted on

Je vous avais déjà dit que ma famille est originaire de Pologne. Ce repas est typiquement polonais: une viande panée et des pommes-de-terre. On y consomme énormément de pommes-de-terre et également des betteraves.

Ça pourrait faire « cliché » ce que je vous dit là, mais il y a tout de même beaucoup de recettes dans lesquelles la patate est déclinée de toutes sortes.

Les Polonais mettent également de la chapelure un peu partout, beaucoup d’aliments sont panés.

J’ai accompagné ce repas d’une petite sauce froide en mélangeant de la crème fraiche, de la moutarde à l’ancienne et du paprika.

Généralement les Polonais ne préparent pas de sauce à part pour accompagner la viande, une petite moutarde au miel ou du raifort suffisent.

Continue reading »