Marinade à l’ananas, ail et romarin

Posted on

Eh bien on dirait que le soleil commence à pointer le bout de son rayon peu à peu.

La saison des grillades en plein air et des barbecues est en train de commencer et c’est pour ça que j’avais envie de vous faire partager la recette d’une marinade pour de la viande blanche, du poisson ou même des légumes.

C’est une sauce sucrée-salée, à base d’ananas, d’ail, de gingembre, de romarin et plein d’autres ingrédients délicieux.

Cette sauce ne vient pas de mon imagination, j’ai simplement essayé de reproduire une marinade que j’ai reçu en cadeau lors d’une commande de sauces pimentées dans une boutique spécialisée dans le piment, elle s’appelle garlic rosemary citrus sauce. Vous pouvez la trouver sur ce lien.

Je ne sais pas si j’ai réussi à faire exactement la même, mais je la trouve vraiment bonne.

L’avantage est qu’elle peut se conserver dans un pot ou une bouteille en verre jusqu’à cet été, en stérilisant les contenants et en les fermant correctement. Je vous explique la méthode dans la suite de la recette.

Continue reading »


Poulet au citron et aux épices

Posted on

Je suis complètement perdue avec la météo du moment! On est quel mois en fait? Février? Quoi, au mois de mai?! Ah oui, hier c’était la fête des travailleurs…bon, on va se consoler en cuisinant un p’tit plat avec du soleil dedans. Un plat qui réchauffe, avec son citron et ses épices.

Vous n’avez pas besoin de vous prendre la tête pour cuisiner ce plat, il se cuit doucement sur le feu. Ail, citron, gingembre, épices, tout est là pour passer un bon moment à table.

Un peu de boulgour pour l’accompagner et le tour est joué!

Continue reading »


Rouleaux d’ hiver

Posted on

Après les banh mi, on va rester sur le thème des plats asiatiques avec ces rouleaux de printemps, version hivernale.

J’ai dégoté au marché des hortillonnages (à Amiens) quelques légumes colorés et je voulais les mettre en valeur, les rouleaux de printemps s’y prêtent car la transparence des feuilles de riz laissent entrevoir l’intérieur, c’est très esthétique.

J’ai garni mes rouleaux avec des légumes crus (mâche, carottes violettes, betterave jaune, avocat, oignon rouge), de la pomme, de la coriandre. J’ai remplacé les nouilles de riz habituelles par des nouilles soba. Ce sont des nouilles japonaises à base de farine de sarrasin, j’ai donc fait une petite entorse étant donné que le rouleau de printemps est vietnamien.

Ces rouleaux d’hiver contiennent également des sprats fumés, venus tout droit de Pologne. Ce sont de petits poissons argentés rappelant la sardine ou l’anchois.

Vous pouvez accompagner ces rouleaux d’hiver avec une sauce nuoc mam ou bien suivre la recette de la sauce que vous trouverez dans la recette.

Continue reading »


Bánh mì au canard sauce hoisin

Posted on

Oui je sais, j’ai mélangé dans cette recette deux plats asiatiques, de pays différents : le banh mi pour le Vietnam et le canard sauce hoisin pour la Chine.

le bánh mì signifie à la base « pain de blé », et représente plus particulièrement la baguette française introduite au Vietnam lors de sa colonisation, fabriquée avec un mélange de farine de blé et de riz. le Bánh mì est aujourd’hui un sandwich garni d’un mélange d’ingrédients français (baguette,mayonnaise, pâté, etc…) et vietnamiens (légumes marinés, coriandre, viande marinée, etc…). La viande utilisée au vietnam est très souvent du porc sous forme de foie, pâté, galettes, rôti ou encore fromage de tête.

La sauce hoisin est une sauce chinoise, qui rappelle la sauce barbecue que l’on connait. Elle est donc sucrée salée et se compose normalement de fèves de soja fermentées, d’ail, de vinaigre, de piment et de sucre.

De mon côté j’ai donc fait de petites entorses quant à la composition de chacune des recettes sus nommées. J’ai ajouté dans le bánh mì du canard, qui a été mariné avec de la sauce hoisin que j’ai composé avec du beurre de cacahuète en remplacement du soja fermenté. J’ai trouvé la recette de cette sauce sur le blog de Papilles & Pupilles.

Bon, ok je en me suis pas trop foulée sur ce coup là, mais je voulais vous faire découvrir ce sandwich que j’ai récemment découvert et qui change du traditionnel parisien, je vous avouerait que je préfère nettement le bánh mì.

J’y ai mis mes carottes marinées en pickles que j’ai fait il y a quelques temps, en voici la recette ici.

Ce sandwich est idéal quand vous avez des restes de viande, pour le lendemain (poulet, rôti de veau, porc, etc…).

Continue reading »


Velouté à la courge butternut, patates douces et lait de coco

Posted on

Pour noël, avec ma sœur on a également cuisiné ce velouté. Il a été dévoré par toute la famille, tout le monde l’a trouvé délicieux. Il faut dire qu’avec sont goût légèrement sucré venant de la patate douce et des oignons confits, du goût de noisette apporté par la courge butternut, et le lait de coco qui amène une touche de douceur exotique, ce velouté a tout pour plaire.

On a décoré ce velouté d’une belle cuillerée de crème fouettée légèrement parfumée au lait de coco. Quel délice!

Lors de la semaine du goût en septembre à Amiens, il y avait un parcours organisé par l’office du tourisme, qui permettait de découvrir quelques spécialités des restaurants amiénois. J’y ai goûté un velouté de patate douce et lait de coco et j’ai trouvé cette association gourmande, ça m’a donné envie de le reproduire.

Continue reading »


Porc au caramel chinois

Posted on

por-caramel1

J’ai longtemps évité le sucré-salé, car je n’aimais pas ça. Souvent, dans les restaurants le goût est mal équilibré, et les aliments sucrés-salés sont plus sucrés qu’autre chose. Du coup, j’ai voulu essayer de faire du porc au caramel moi-même, afin de voir s’il est possible de cuisiner ce plat asiatique sans qu’il ne soit trop écœurant.

J’ai trouvé plusieurs recettes sur la blogosphère culinaire, et je m’en suis inspirée. J’ai quand même légèrement réduit les quantités de sucre préconisées… mais bon, c’était encore trop sucré pour moi, mais j’ai quand même réussi à le manger.

Alors, pour les personnes qui ont du mal avec le sucré-salé, je vous conseille de réduire la quantité de sucre par deux, et pour ceux qui adorent ça, ne changez rien à la recette.

Le porc au caramel est un plat asiatique. On le retrouve dans plusieurs pays, comme au Viêt Nam, la Chine, ou encore le Japon.

Cependant, au Viêt Nam, le porc au caramel, appelé thịt kho est moins sucré, la sauce est assez liquide, comme un bouillon caramélisé. Le thịt kho est aussi composé de nuoc mam et de gingembre et il est accompagné d’œufs durs.

En Chine, le porc au caramel est plus sucré, et la sauce est nappante. Il est accompagné de riz.

Si vous aimez le piment, vous pouvez en ajouter dans la recette.

Continue reading »


Velouté poireau, courgette et gingembre

Posted on

veloute-courgette-2

Rien de tel qu’un bon petit velouté dès que le froid hivernal se pointe.

J’avoue ne pas m’être bien foulée cette fois-ci, mais les choses simples sont réconfortantes, n’est-ce pas!

J’ai fait un velouté très simple, avec ce que j’ai pioché dans mon frigo. Eh bien, ce petit gout de gingembre apporte de la chaleur à cette entrée, vous m’en direz des nouvelles.

J’ai accompagné le velouté avec mes raviolis poisson citronnelle, ça va très bien ensemble.

Continue reading »


Couscous au canard

Posted on

couscous

Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas mangé de couscous, que j’en avais presque oublié le goût!

Dans ce couscous j’y ai mis ce que j’avais dans mon frigo. C’est tout à fait le principe du couscous d’ailleurs: on y mets les légumes et/ou viandes que l’on a en sa possession.

De ce fait , il existe une multitude de recettes de couscous, des milliers (j’exagère à peine). On en trouve au poisson (spécialité tunisienne), à la viande séchée (Algérie, cuit à l’étouffée, appelé maghmouma), sans sauce ( Kabylie, appelé amekfoul), aux escargots (babouch,), au chameau (talabagat), aux abats, ainsi que de nombreuses herbes et arômes (parmi les moins classique : lavande, sucre, cardons, fèves, pourpier, fleur d’oranger,…).

La semoule également peut être plus ou moins grosse, à base de blé dur, mais aussi à base de farine de gland de chêne, de mie de pain, au blé fermenté, sarrasin, etc… Elle est cuite généralement à la vapeur, en plusieurs fois, puis roulée à la main avec de l’huile ou du beurre rance appelé smen.

Le couscous est originaire du Maghreb. On le retrouve dans la cuisine berbère, juive, méditerranéenne et africaine.

Le mot seksu (devenu kuskus, kuskusūn en arabe d’Afrique du Nord, puis couscous en français), existe dans tous les parlers berbères de l’Afrique du Nord et désigne le blé bien modelé et bien roulé. [ref. Wikipédia]

Il y a tant à dire sur le couscous, je vous laisse consulter vous même les innombrables sites le concernant. Son histoire est très intéressante. Cependant je vous confie les liens qui suivent : ici , , et même Wikipédia.

Du coup, comme je vous le disais, j’ai préparé le mien avec du canard. J’ai choisi d’y mettre de la courgette, du poivron, des pois chiches et des carottes. Il est assez basique, somme toute.

J’ai cuit la semoule à l’aide d’un couscoussier, avec la vapeur du bouillon. J’ai utilisé une semoule de blé moyenne, mais je préfère la fine. Préférez une semoule achetée dans une épicerie spécialisée.

Continue reading »


Poulet farci à la marocaine

Posted on

Poulet à la marocaine

Le poulet rôti, c’est un plat que j’adore. C’est hyper simple et tellement bon! J’adore la peau du poulet qui croustille, l’odeur qui en ressort… Et ici, en plus, il est farci de semoule et entouré d’une sauce délicieuse. Le goût est légèrement sucré-salé.

Dans cette recette, le poulet est farci de semoule, d’amandes et de raisins secs ainsi que des épices. C’est une recette trouvée dans mon livré fétiche « Le livre d’or de la cuisine ».

La semoule, dans cette recette se prépare dans une couscoussière ou un cuit vapeur, choses que je n’ai malheureusement pas en ma possession… (il faut absolument que je m’en procure, mais mes placards sont déjà bien remplis). Je vais vous donner deux versions : une avec et une sans couscoussière.

Continue reading »


Bò bún

Posted on

Je fais mon grand retour sur mon blog! Je vais essayer d’être plus active maintenant. j’ai eu une grosse période, pendant laquelle j’ai déménagé, travaillé, eu des p’tits coups de démotivation… j’ai surtout beaucoup travaillé, je n’avais de temps pour rien!

Dès aujourd’hui, je m’y remets, et c’est un peu grâce à l’achat récent d’un appareil photo (merci mon chéri!). Je vous partage une petite recette très simple, celle du Bò bún. C’est une recette vietnamienne, très en vogue ces derniers temps. Le mot Bò signifie bœuf et Bún, vermicelles de riz. C’est une salade qui est donc composée des  ingrédients sus-nommés, mais aussi de crudités tels que du concombre, de la salade, des carottes, le tout relevé d’herbes et de sauce nuoc-mâm, saupoudré de cacahuètes grillées. De plus en plus, cette salade est servie avec des nems coupés en deux, vous pouvez en rajouter pour une salade plus gourmande.

J’ai utilisé un concombre noa, une variété plus courte que celui que l’on connaît, mais aussi plus amer. Pour le boeuf, choisissez plutôt du merlan, du rumsteak, du filet, ou un autre morceau tendre. Enfin, pour les herbes, si vous trouvez du rau ram (coriandre vietnamienne) et de la citronelle, n’hésitez pas à en ajouter.

La première fois que j’ai mangé du Bò bún, c’était dans un restaurant de spécialités vietnamiennes. J’en ai pris pas curiosité, car j’en avais beaucoup entendu parler, sans savoir ce que c’était exactement. J’ai adoré. C’est frais, léger et agréablement parfumé.

Continue reading »


Verrine de betteraves aux harengs et son crumble de pistache

Posted on

Cette petite recette a été réalisée par ma sœur et son copain lors des fêtes.

J’ai bien aimé le goût, c’est pourquoi j’ai voulu vous la faire partager.
Ces verrines allient le sucré de la betterave avec l’acidité du hareng et sont rehaussées par le croquant des pistaches.
C’est un goût surprenant mais tout se marie à merveille, notamment cette petite touche de coriandre.

Ces verrines peuvent très bien se servir en petite quantité en apéritif, ou dans de plus grandes verrines en entrée.

 

Continue reading »


Hypocras

Posted on

Je vous présente aujourd’hui une recette médiévale. L’hypocras est un vin rouge ou blanc, dans lequel on fait macérer des épices et du miel.

Cette boisson est, dit-on, attribuée au célèbre médecin Grec Hippocrate (Vèmesiècle avant J-C.).  En réalité, le nom « hypocras » est rencontré pour la première fois au milieu du xive siècle.

L’hypocras est très prisé tout au long du Moyen Âge. C’est un apéritif ou un digestif, souvent prescrit par les médecins pour faire digérer.  Gilles de Rais et Louis XIV en étaient très friands.

En réalité, les épices étaient beaucoup utilisées au Moyen âge afin de masquer le goût de certains aliments et boissons oxydés ou « passés », ainsi ils se conservaient beaucoup plus longtemps.

Une fois « cuit » l’hypocras peut se garder un an.

Je vous donne ici la recette d’un ami, Rico, médiéviste et forgeron de métier. Il est spécialisé dans la coutellerie. Je vous donne ici le lien vers son site, afin de vous faire découvrir ses œuvres et son travail.

Désolée, pas de photos pour cette recette. Je n’ai pas eu l’occasion de photographier mon hypocras.

Continue reading »


Riz pilaf aux crevettes

Posted on

C’est un plat tout simple que je publie aujourd’hui.

Le pilaf est en fait un mode de cuisson. On peut cuisiner en pilaf : le riz, le quinoa ou le boulgour  On peut y ajouter des légumes, des viandes, des crustacés ou encore du poisson.
Il est originaire du Moyen-Orient et de l’Asie Centrale.

Choisissez un riz parfumé à grain long pour un pilaf, il est idéal pour ce mode de cuisson.

Je vous mets les proportions en « verre à moutarde » car je n’ai actuellement pas de balance.

Continue reading »



Poulet massaman

Posted on

Le massaman est un curry thaïlandais d’origine musulmane. Il est cuisiné avec du boeuf, du canard, du porc ou du poulet.

Il contient généralement du piment rouge séché, mais comme j’ai du mal avec le piquant, je l’ai remplacé par du poivron vert, ce qui lui donne cette couleur.

Le massaman curry se sert avec du riz au jasmin ou des pommes-de-terre que l’on ajoute en cours de cuisson.

Continue reading »