Fantastik d’automne : figues, prunes, noisettes & jasmin

Posted on

Connaissez-vous le Fantastik? C’est l’un des desserts-phares du grand chef pâtissier Christophe Michalak.

Michalak est un pâtissier français, ayant travaillé pour de grandes maisons telles que Fauchon, Ladurée ou l’Hôtel Plaza-Athénée à Paris, Kobé au Japon et Hilton à Londres et Bruxelles. En 2013, il fonde sa propre école pâtissière, la Michalak Masterclass. La même année, il ouvre le Michalak Take Away, une pâtisserie qui renouvelle tous les jours ses recettes de Fantastik, et autres délices. Michalak est également connu pour ses autres pâtisseries signature comme la Tarte K, le Kosmik ou le Klassik. Toutes ses créations sont une hymne à la modernisation et à la simplicité de la pâtisserie. Aujourd’hui, le beau gosse de la pâtisserie est propriétaire de 3 boutiques à Paris et en est à sa 10ème publication de livre sur le thème de la pâtisserie. Il participe également à plusieurs émissions TV.

La particularité du Fantastik est qu’il est rond et se compose d’une base biscuitée, parfois recouverte d’un confit, le tout décoré de fruits, de chocolat, de meringues, de crèmes aromatisées et/ou de mousses très diverses. C’est une pâtisserie simple à réaliser, car elle ne nécessite pas de matériel trop spécifique,  ni d’un « coup de main » professionnel (fonçage de tarte, cuissons difficiles, temps de repos, glaçage, etc…).

Le Fantastik que j’ai confectionné, ne vient pas d’une recette de Michalak. Je l’ai composé spécialement pour l’anniversaire de ma mère, avec des fruits de saison comme la figue, la prune et la noisette et j’y ai ajouté un petit goût de jasmin. La base biscuitée est en appareil à madeleine, la crème est une crème diplomate au jasmin, j’ai ajouté un croustillant noisette et un confit de prunes.

Continue reading »


Entremet framboise-chocolat {de Christophe Felder}

Posted on

Cette pâtisserie a été créée par célèbre pâtissier Christophe Felder. Je l’ai trouvée dans son livre tout rose PÂTISSERIE! l’ultime référence.

Il est délicieux! J’adore le mélange fruits-chocolat. Il se compose d’une sorte de génoise au chocolat imbibée de sirop à la framboise, d’une riche mousse au chocolat, le tout coiffé d’une confiture de framboise.

Pour cette recette, il faut connaître quelques bases en pâtisserie et, dans l’idéal, vous munir d’un thermomètre et d’un bon robot pâtissier.

J’ai eu l’occasion de confectionner cette pâtisserie pour deux anniversaires. Contrairement à d’autres entremets, celui-ci peut être cuisiné en une seule journée (le matin pour le soir), ce qui n’est pas négligeable. Et avec quelques décorations, il est du plus bel effet!

Dans l’ouvrage, Christophe Felder annonce cette recette pour 20 personnes, ce que je conteste, car la quantité de l’appareil du biscuit est insuffisante. Je dirais plutôt que c’est un entremet pour 10 personnes maximum, ou alors je suis très (trop) gourmande!

Continue reading »


Gâteau madeleine aux pommes

Posted on

J’avais envie de madeleines, mais comme je n’ai pas de moules à madeleine et que j’avais un tas de pommes qui attendaient d’être mangées, je me suis dit que peut-être ces deux là pourraient bien s’entendre.

J’ai piqué la recette des madeleines du chef pâtissier de la boulangerie-pâtisserie Blé Sucré, Fabrice Le Bourdat. Sa madeleine est arrivée première du palmarès des meilleures madeleines parisiennes du Figaroscope 2014 (ref. On va bien déguster, p. 12). J’ai juste baissé la quantité de sucre (j’ai mis 60g au lieu de 100g) car les pommes étaient déjà bien sucrées.

L’alliance de la pomme et de cette superbe recette de madeleine est géniale!

D’après Fabrice Le Bourdat, on ne met ni miel, ni vanille, ni citron dans les madeleines. J’ai par contre ajouté un chouilla d’extrait d’amande amère.

D’après le livre On va déguster, du même nom que l‘émission de France Inter, de François-Régis Gaudry, l’origine de la madeleine se situe à Commercy, en Lorraine. Il y a plusieurs légendes quant à sa fabrication originelle…mais il y a toujours une cuisinière prénommée Madeleine dans chaque histoire, d’où son nom.

Continue reading »


Gâteau fondant choco-banane

Posted on

fondant chocobanane1

Voici un gâteau simple et délicieux à servir pour le goûter.

Son fondant est dû à la crème qui remplace le beurre, rendant le fondant moins gras également.

Il y a au dessus une fine croûte et à l’intérieur, une couche de bananes qui rend le tout très gourmand.

Personnellement j’adore le mélange banane-chocolat! et vous?

Continue reading »


Gâteau fondant au chocolat

Posted on

gateauchoco1

Voici un gâteau au chocolat qui doit son fondant grâce au mascarpone.Ce dernier remplace le beurre que l’on met habituellement dans un gâteau.

Je me suis inspirée de la recette de Cyril Lignac : le gâteau au mascarpone et au chocolat, sur le site Gourmand.

J’ai en revanche changé quelques détails, car le nombre d’œufs me paraissait trop conséquent et je n’avais pas de sucre glace.

Préférez un moule rectangulaire, ainsi le gâteau se coupera mieux.

Continue reading »


Gâteau indémoulable au chocolat

Posted on

Ce gâteau est une recette de Trish Deseine , tiré de son livre Je veux du chocolat! sorti en 2002.
La recette a eu son petit moment de « gloire, si l’on puis dire ça comme ça, sur la blogosphère culinaire il y a quelques années. C’est ainsi que je l’ai découverte. Je me suis mis la recette de côté, je l’ai oubliée et en faisant un petit tri dans mes fiches, je suis retombée dessus.
Ce gâteau a la particularité de ne pas contenir de farine, ce qui le rend si fondant qu’il en est indémoulable.
La recette que je vous donne est pour une petite quantité, pour 2 ou trois personnes.

Continue reading »


Forêt noire [Schwarzwälder Kirschtorte]

Posted on

Pour noël, avec ma soeur, nous avons pris notre courage à quatre mains et avons confectionné cette jolie forêt noire.

Elle nous a donné du fil à retordre et beaucoup de patience, mais ça en valait le coup.
Le plus délicat était de réaliser la décoration présente sur les côtés de la forêt noire.

Nous avons choisit de la garnir de cerises amarena, qui ont leur petit goût particulier, et de cerises fraîches (que j’avais stocké dans mon congélo).

Une forêt noire est un gâteau composé de génoise au cacao, « punchée » au kirsch  garnie de crème chantilly et de cerises, le tout parsemé de copeaux de chocolat.
A la base, la Foret Noire (Schwarzwald) est un massif montagneux du sud-ouest de l’Allemagne. Le gâteau « foret noire » se nomme Schwarzwälder Kirschtorte qui signifie littéralement « tarte aux cerises de la Forêt Noire ».
Le gâteau a été créé par le pâtissier Josef Keller en 1915, même si cette région montagneuse regorge de recettes à base de chantilly, de cerises et de Kirsh, alcool originaire de Schwarzwald.

L’idée des décos du gâteau vient de cette recette, du blog de cuisine à quatre mains.

La recette est longue à préparer, je vous conseille donc de confectionner la génoise la veille et de terminer la forêt noire quelques heures avant de la servir.

Je vous conseille d’utiliser un moule à charnières pour préparer cette forêt noire, cela va vous faciliter la travail.

Continue reading »


Szarlotka de mamie Lila

Posted on

Ce gâteau aux pommes est une spéciale dédicace à ma grand-mère Alicjia, surnommée Lila.

C’est sa recette que j’ai suivit à la lettre que je vous donne ici, il est ressorti presque aussi bon que le sien… Eh oui, les grands-mères ont toujours leur petit savoir faire inimitable.

La szarlotka (prononcez « charlotka) est une recette polonaise de tarte aux pommes recouverte d’une sorte de crumble. C’est une recette familiale et chaque mère ou grand-mère a sa propre recette.

Si l’ont traduit le mot « szarlotka » cela signifie « charlotte » en français, bien que ce n’en soit pas une, je pense que ce mot vient du français.

La szarlotka est souvent recouverte d’un « crumble » mais aussi d’une couche d’abaisse de pâte. Elle est même parfois à deux étages pour un résultat plus gourmand.
Elle est toujours garnie de pommes, c’est pour cela qu’on la nomme également « jabłecznik » (prononcez « iabouetchnik ») qui signifie « tarte aux pommes ».

On peut la servir avec une boule de glace à la vanille ou de la chantilly, mais pour moi le gâteau se suffit en lui-même.

J’ai choisit de faire la tarte avec des pommes pink lady mais prenez celles que vous voudrez selon la saison et si vous les aimez plus ou moins sucrées.

Continue reading »


Pleyel

Posted on

C’est avec plaisir que je vous présente aujourd’hui le Pleyel, un grand classique de La Maison du Chocolat.
J’ai remarqué récemment que cette recette a beaucoup tourné sur la blogosphère il y a quelques temps, c’est en effet un très bon cake, que j’ai eu la chance de goûter plusieurs fois.

Plusieurs raisons m’ont poussées à tenter de faire cette recette:
Tout d’abord, en ce moment j’ai une folle envie de chocolat.
Deuxièmement, j’ai deux bouquins de La Maison du Chocolat qui me reluquent depuis un moment et je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer une des recettes qui s’y trouvent.
Et puis, il me fallait essayer de refaire ce gâteau  qui me rappelle mon enfance, mais aussi ma mère. Oui, car elle a la chance de travailler dans cette chocolaterie de luxe et ça, c’est pas donné à tout le monde.

Du coup, je me suis lancée, en sachant pertinemment que je n’arriverais pas à reproduire exactement ce délice, car oui dans le livre, la recette est donnée, mais n’oublions pas que tous les pâtissiers ont leurs petits secrets biens gardés!

Quand j’ai vu la quantité de beurre et de sucre, j’étais sceptique, parce que je n’apprécie pas un dessert trop sucré. Mais j’ai absolument eu l’envie de suivre la recette à la lettre, afin de ne rien rater.
J’ai donc trouvé un petit subterfuge, pour y mettre les quantités exactes: remplacer une partie du chocolat à 70%, par du chocolat très fort et amer à 100% de cacao. C’est nickel!
Malheureusement, au niveau de la cuisson, c’était un peu trop cuit, la surface de mon cake est croquante, alors qu’elle doit rester moelleuse. Cela ne fait rien, il est quand même bon.
Je vous montre à quoi doit réellement ressembler un Pleyel.

Assez parlé de moi… Parlons de ce Pleyel : Si ce gâteau se nomme ainsi, c’est parce que la première boutique et atelier de fabrication de la maison du chocolat, se situait au Faubourg Saint Honoré,à Paris, à deux pas de la salle de concert Pleyel.
De plus, Robert Linxe, créateur de cette chocolaterie, est également passionné de musique et ne manque pas de comparer l’art de la fabrication du chocolat aux musiciens composant leur musique.

J’ai pioché cette recette dans le livre « La maison du Chocolat » de Robert Linxe, l’édition de 1992, que ma mère a obtenu grâce à son travail et qui est en plus signé par Robert Linxe lui-même.
J’ai également fait un changement au niveau du beurre, la moitié étant du beurre demi-sel.

Continue reading »


Gâteau breton au caramel salé

Posted on

J’avais envie de faire un gâteau avec le caramel au beurre salé que j’avais ramené de Bretagne et je me suis souvenu que j’avais mangé un morceau de gâteau breton, que j’avais trouvé bon mais trop sucré.

Je me suis donc lancée à la recherche d’une recette dans mes bouquins et magazines. J’ai retrouvé un découpage de je ne sais quel vieux magazine et la recette me convenait très bien, il fallait simplement ajouter du caramel et c’était parfait.

Ma foi je l’ai trouvé bon, mais encore légèrement trop sucré, mais je ne suis pas très « bec sucré », je crois que vous vous en êtes rendus compte.

Pour un bon goût de beurre, je vous conseille d’utiliser du beurre au lait cru, c’est l’idéal. Il est certes légèrement plus cher mais ça en vaut le coût.

Continue reading »



Bûche de Noël au chocolat

Posted on

Les fêtes sont une occasion pour faire place à l’imagination et pour réaliser des recettes que l’on n’a pas l’habitude de cuisiner.

Je vous donne ici la recette d’une bûche au chocolat, très facile à réaliser.

Je n’avais pas envie de faire une simple génoise en guise de biscuit mais par contre la garniture est une ganache au chocolat.

Cette bûche est un peu longue à réaliser du fait qu’il y a plusieurs temps de pause, mais celà vaut le coup.

On peut très bien servir cette bûche à d’autres occasions que Noël d’ailleurs, un bon roulé au chocolat se sert n’importe quand.

Continue reading »


Muffins au chocolat et aux amandes

Posted on

Très souvent je ratais mes muffins pour plusieurs raisons: trop de levure, pas assez de sucre, peu de moelleux, temps de cuisson trop court.

J’ai enfin réussi à faire une bonne recette de muffins moelleux avec un véritable goût de pâtisserie et ceux-là ont un coeur coulant…

Continue reading »


Brownie chocolat-pistache

Posted on

Amateurs de chocolat cette recette est pour vous. Ce brownie est fondant à coeur et légèrement craquant à la surface et les pistaches ajoutent un petit goût inattendu. Vous allez voir, il ne va pas trainer longtemps dans la cuisine!

J’ai trouvé cette recette il y a très longtemps et j’en suis devenue accro! à vos gamelles!

Continue reading »


Gâteau basque

Posted on


Je ne connais rien du Pays basque si ce n’est qu’ils y font un très bon gâteau tenant bien au corps. J’ai lu plusieurs fois que la vraie recette est à la crème pâtissière et j’ai lu également qu’il est normalement fourré de cerises noires.

Comme d’habitude personne n’est d’accord sur LA recette, je vous propose donc une recette qui me plais bien.

Comme vous pourez remarquer sur la photographie située dans la suite du billet, il y a un couteau.
Celui-ci a été fait de A à Z par un ami forgeron-coutelier.
Voici le lien de son BLOG, jetez-y un oeil, ça vaut le détour!

Continue reading »