« Risotto » de chou-fleur aux champignons et saumon fumé [Cavolfioretto]

Posted on

Vous connaissez très certainement le risotto italien classique, à base de riz. Son nom vient de là d’ailleurs.

Celui-ci est fait à base de chou fleur râpé. Vous me direz, le nom de risotto ne lui convient pas, de ce fait… Alors, comment le nommer? Choufleurisotto? Cavolfioretto (contraction du mot chou-fleur et risotto en italien)? Pourquoi pas ce dernier, je le trouve joli.

J’ai été inspirée en cherchant des recettes de chou fleur, et l’idée du taboulé de chou-fleur me plaisait beaucoup, mais je voulais un plat chaud. Comme je reviens récemment d’un voyage en Italie, j’avais envie de retrouver les parfums de ce beau pays dans mon assiette, d’où l’idée du cavolfioretto.

Des petits champignons glacés, quelques dés de saumon fumé (ou pas) et ça nous fait un bon petit plat.

Goûtez-y, vous m’en direz des nouvelles!

Continue reading »


Chou-fleur pané, crème aigre au raifort {Pologne}

Posted on

Cette idée de chou-fleur pané m’est venue de Pologne. Oui parce qu’en Pologne, on pane beaucoup d’ingrédients (comme dans cette recette de crêpes panées) et on utilise souvent la chapelure pour agrémenter les aliments, elle est plus ou moins utilisée comme une sauce. En Pologne, on ne gâche rien! pas même le petit bout de pain qui traîne! Il va donc se transformer en chapelure.

Généralement, dans ce pays de l’Est européen, le chou-fleur est servi en accompagnement ou seul, arrosé d’un mélange de beurre noisette et de chapelure. Dans une poêle, on fait fondre le beurre et on y ajoute de la chapelure, on cuit quelques secondes et cela arrose le chou-fleur, ou d’autres légumes. On peut également mettre cette « sauce » sur des brocolis, des asperges, des haricots verts ou beurre, des courgettes, etc…

Du coup, j’ai plutôt choisi de paner ce légume et de l’accompagner avec une crème aigre, appelée śmietana en Pologne, Il suffit de vinaigrer ou citronner de la crème fraîche. Pour une touche encore plus polonaise, j’ai incorporé du raifort râpé. Le raifort râpé et mariné se trouve en grandes surfaces en petits pots, en rayon « cuisine du monde ». Vous pouvez le remplacer par un peu de moutarde, bien que ça n’aura pas vraiment le même gout…

Pour faire de la chapelure, rien de compliqué : prenez du pain sec, faites le dorer au four, mixez-le au robot ou passez-le au hachoir. Si vous voulez une chapelure bien fine, passez-la au tamis.

Bien heureusement ce plat se suffira à lui même, alors amis végétariens ou non, faites vous plaisir et donnez-moi vos impressions. En plus, c’est rapide et facile à faire!

Continue reading »



Potage Parmentier aux légumes

Posted on

Comme vous avez pu remarquer, le potage que je vous présente porte le nom du célèbre pharmacien, agronome, nutritionniste et hygiéniste français Antoine Parmentier.

Parmentier est connu pour avoir promu la pomme-de-terre. En 1771, L’académie de Besançon propose un concours ayant pour sujet : « Quels sont les végétaux qui pourraient-être substitués en cas de disette à ceux que l’on emploie communément et quelle en devrait être la préparation ? »

Il ecrit donc un mémoire sur la pomme-de-terre et l’Académie des Sciences, des Belles-Lettres et des Arts le récompense, malgré une interdiction du Parlement de cultiver la pomme de terre datant de 1748.

Il faut savoir que ce légume était rendu coupable de tous les maux, et plus particulièrement on l’accusait de transmettre la lèpre.

En 1772, les membres de la Faculté de médecine de Paris planchent pendant de longues semaines sur le sujet et finissent par déclarer que la consommation de la pomme de terre ne présente pas de danger.

Mais tout le monde se méfie encore des pommes de terre, Parmentier va alors user d’un stratagème pour les faire découvrir. Les tubercules étant à maturité, le champ est gardé de jour par des hommes en armes. Tout le monde se demande bien ce qu’il y a de si important à garder. A la tombée de la nuit, les soldats se retirent et le peuple parisien se précipite pour « voler » les pommes de terre.

Donc comme vous aurez compris, ce potage est composé principalement de patates. J’y ai rajouté quelques légumes en plus de la recette originale (pommes de terre; poireaux).

Ah oui, cette recette vient tout droit de mon livre de cuisine scolaire avec quelques arrangements à ma sauce.

Continue reading »