Cigares aux amandes

Posted on

Les pâtisseries orientales, j’adore ça. La plupart sont très sucrées et bien grasses, mais quand elles sont bien faites elles sont délicieuses.

Il y au moins une trentaine de sortes de pâtisseries orientales, mais ce qui les caractérise c’est leur composition souvent faite avec des amandes, des noix ou des pistaches.  Elles peuvent être des biscuits, des beignets, etc… avec du miel généralement, et pour aromatiser on retrouve le goût de la rose ou de la fleur d’oranger. Les dattes, les figues et les confitures y apparaissent pour couronner le tout. Miam!

On retrouve les pâtisseries orientales dans tout le Maghreb et le Moyen Orient. Elles sont souvent préparées pour les grandes occasions et surtout lors de la fête de l’Aid, afin de célébrer la fin du ramadan.

Alors, avec un tel délicieux assortiment, difficile de choisir, mais ça tombait bien car j’avais des feuilles de brick qui attendaient sagement que je les utilise, j’ai jeté mon dévolu sur les cigares aux amandes. En plus ils sont très simples à réaliser.

Pour les aromatiser, j’y ai mis de l’eau de rose, mais comme c’est le printemps et que les cerisiers sont en fleur, je n’ai pas pu m’empêcher de faire une infusion de fleurs de cerisiers et d’en ajouter dans les cigares aux amandes.

Pour une infusion à la fleur de cerisier, il suffit de faire chauffer 200 ml d’eau minérale à 90°C et d’y infuser 50 g de mélange de feuilles et de fleurs de cerisier. Laisser refroidir, puis filtrer.

J’ai piqué la recette dans le blog de Djouza, La Cuisine de Djouza, la spécialiste de la cuisine orientale.

Continue reading »


Soufflés au fromage blanc & pralinoise + tarte au fromage blanc

Posted on

Aujourd’hui ce sont deux recettes en une que je vous propose : une tarte fine au fromage blanc, ainsi que des soufflés avec la même garniture que la tarte.

Le fait est que j’ai préparé une recette de tarte au fromage blanc, mais je ne voulais pas la faire trop épaisse, j’ai donc foncé mon moule à tarte avec une petite bordure. Le problème, c’est que j’ai confectionné ma recette avec les quantités habituelles. Il me restait donc de l’appareil au fromage blanc, que j’ai mis dans des ramequins pour en faire des soufflés.

Le fond de la tarte et des ramequins sont tapissés de pralinoise, le mélange est délicieux! Les zestes de citron rehaussent le petit côté acidulé du fromage blanc, et le côté sucré de la pralinoise harmonise le goût.

Avec la recette ci-dessous, vous pourrez obtenir environ 6 à 8 soufflés si vous ne faites pas de tarte, sinon vous en obtiendrez 3. Ces soufflés se dégustent bien frais.

Cette tarte au fromage blanc est un classique français, mais je vous promets, dès que je peux, je vous donne la version délicieuse de ma grand-mère polonaise.

Continue reading »


Tarte Malitourne meringuée {accommoder un reste de crème d’amandes et un blanc d’œuf}

Posted on

Par curiosité, et parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de défis cuisine, j’ai jeté un œil sur le site culinaire recettes.de pour voir quel est le défi du mois de janvier: cuisiner avec des restes. Parfait pour se remettre dans le bain. Cuisiner les restes, ça me connait, si vous voulez de l’inspiration en voici: , , ici, puis encore, et enfin.

Et puis c’était l’occasion d’inaugurer un des livres que j’ai eu pour noël : « On va déguster » comme l’émission radio culinaire de France Inter. Ce bouquin là, je ne m’en lasse pas. Il y a tellement de petites anecdotes, de recettes sympa et d’astuces que je ne sais plus où donner de la tête. Je l’utilise quasi tous les jours. c’est tout à fait le genre de livres que j’adore!

J’ai jeté mon dévolu sur la tarte Malitourne, proposée dans la rubrique des pommes. Je ne connaissais pas du tout cette tarte et elle m’avait l’air fort sympathique. En plus il me restait de la crème d’amandes-noisettes et un blanc d’œuf quand j’ai fait mes mini galettes des rois. J’ai donc coiffé cette tarte d’une meringue qui lui va très bien.

Je ne retrouve pas l’origine de la tarte Malitourne…mais il est dit dans le livre « On va déguster » que la recette vient elle-même d’un autre livre intitulé « Une pomme par jour ».

Il est conseillé de prendre des pommes reines des reinettes, moi j’ai pris de la belle de boscoop avec son goût acidulé.

Continue reading »


Leckerlis {pains d’épice aux agrumes confits}

Posted on

Les leckerlis ou läckerli sont des petits pains d’épice d’origine allemande, de Bâle plus précisément. Ils sont généralement composés de miel, de farine, d’écorces d’agrumes et d’épices. On peut y ajouter des noisettes et des amandes. Ces petits gâteaux datent du XVème siècle, la légende raconte qu’ils ont été créés pour les membres du concile de Bâle (1431-1449). Cependant on ne trouve le terme de Basler Läckerli  qu’officiellement pour la première fois en 1720. Depuis, on retrouve les leckerlis dans toute l’Allemagne et chaque région a sa propre recette. Ils peuvent être durs et croustillants ou moelleux ; nappés de chocolat ou de sucre, aux noisettes ou aux amandes, etc…Ils sont normalement découpés en petits rectangles, mais j’ai voulu leur donner une forme un peu plus originale. Vous pouvez avoir plus de précisions sur ce petit pain d’épices sur ce lien (clic)

La pâte de base, qui se compose de farine et de miel, se prépare longtemps à l’avance. En Allemagne,  certaines familles et pâtissiers laissent cette base reposer jusqu’à quelques mois. Le mieux est de préparer cette pâte une semaine avant leur préparation, mais si vous n’avez pas le temps avant noël, vous pouvez la préparer 24 heures à l’avance.

J’ai pioché ma recette dans le livre Patisseries! de Felder. Vous trouverez la recette des agrumes confits ici.

Mes läckerli sont plutôt moelleux, je ne voulais pas de biscuits trop durs.

Continue reading »


Couscous au canard

Posted on

couscous

Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas mangé de couscous, que j’en avais presque oublié le goût!

Dans ce couscous j’y ai mis ce que j’avais dans mon frigo. C’est tout à fait le principe du couscous d’ailleurs: on y mets les légumes et/ou viandes que l’on a en sa possession.

De ce fait , il existe une multitude de recettes de couscous, des milliers (j’exagère à peine). On en trouve au poisson (spécialité tunisienne), à la viande séchée (Algérie, cuit à l’étouffée, appelé maghmouma), sans sauce ( Kabylie, appelé amekfoul), aux escargots (babouch,), au chameau (talabagat), aux abats, ainsi que de nombreuses herbes et arômes (parmi les moins classique : lavande, sucre, cardons, fèves, pourpier, fleur d’oranger,…).

La semoule également peut être plus ou moins grosse, à base de blé dur, mais aussi à base de farine de gland de chêne, de mie de pain, au blé fermenté, sarrasin, etc… Elle est cuite généralement à la vapeur, en plusieurs fois, puis roulée à la main avec de l’huile ou du beurre rance appelé smen.

Le couscous est originaire du Maghreb. On le retrouve dans la cuisine berbère, juive, méditerranéenne et africaine.

Le mot seksu (devenu kuskus, kuskusūn en arabe d’Afrique du Nord, puis couscous en français), existe dans tous les parlers berbères de l’Afrique du Nord et désigne le blé bien modelé et bien roulé. [ref. Wikipédia]

Il y a tant à dire sur le couscous, je vous laisse consulter vous même les innombrables sites le concernant. Son histoire est très intéressante. Cependant je vous confie les liens qui suivent : ici , , et même Wikipédia.

Du coup, comme je vous le disais, j’ai préparé le mien avec du canard. J’ai choisi d’y mettre de la courgette, du poivron, des pois chiches et des carottes. Il est assez basique, somme toute.

J’ai cuit la semoule à l’aide d’un couscoussier, avec la vapeur du bouillon. J’ai utilisé une semoule de blé moyenne, mais je préfère la fine. Préférez une semoule achetée dans une épicerie spécialisée.

Continue reading »


Linzer Torte

Posted on

linzertorte

Je ne mange pas de confiture… mais j’avais tout de même un pot de confiture à la fraise dans mes placards de cuisine. Je ne sais plus trop d’où il vient. Sans doute quelqu’un qui me l’a offert. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de faire un brin de ménage dans mes placards et j’avais envie d’utiliser cette fameuse confiture qui prenait la poussière.

Que faire? des biscuits à la confiture? Non, je n’en avais pas envie. Un roulé alors? Non plus, je n’en suis pas trop fan. Bon alors, regardons dans les bouquins…Bah voilà, Christophe Felder nous propose une Linzer Torte. Parfait!

Mais c’est quoi au juste cette Linzer Torte? Son nom signifie Tarte de Linz en Autrichien. C’est de cette ville qu’elle est originaire. Cette tarte est généralement quadrillée et garnie de confiture de groseille, voir de framboise chez les voisins allemands. Je me suis donc permise quelques écarts quant à la recette originale…

D’après wikipédia :  » Son nom ne renvoie pas à une indication géographique mais à une appellation générique se référant au nom de sa pâte (Linzerteig – « pâte de Linz »). »

La recette de la linzer date du XVIIème siècle, sa pâte contient des amandes et de la cannelle, qui lui donne cette couleur particulière.

Continue reading »


Apfelstrudel [strudel aux pommes]

Posted on

apfelstrudel

L’apfelstrudel ou strudel aux pommes (apfel signifie pomme en allemand), est une pâtisserie d’Europe centrale, mais elle est plus traditionnelle en Autriche et en Allemagne.

Le mot strudel provient de l’ancien haut allemand stredan, signifiant tourbillon.

Il est fait à base de pâte très fine, dans laquelle on enroule des pommes, des raisins secs et autres fruits secs, le tout parfumé à la cannelle.

La difficulté de cette pâtisserie est la confection de la pâte, si fine, qu’on doit pouvoir lire le journal à travers, selon une expression autrichienne.

Le studel est servi tiède, accompagné de crème fraîche.

Continue reading »


Poulet farci à la marocaine

Posted on

Poulet à la marocaine

Le poulet rôti, c’est un plat que j’adore. C’est hyper simple et tellement bon! J’adore la peau du poulet qui croustille, l’odeur qui en ressort… Et ici, en plus, il est farci de semoule et entouré d’une sauce délicieuse. Le goût est légèrement sucré-salé.

Dans cette recette, le poulet est farci de semoule, d’amandes et de raisins secs ainsi que des épices. C’est une recette trouvée dans mon livré fétiche « Le livre d’or de la cuisine ».

La semoule, dans cette recette se prépare dans une couscoussière ou un cuit vapeur, choses que je n’ai malheureusement pas en ma possession… (il faut absolument que je m’en procure, mais mes placards sont déjà bien remplis). Je vais vous donner deux versions : une avec et une sans couscoussière.

Continue reading »


Hypocras

Posted on

Je vous présente aujourd’hui une recette médiévale. L’hypocras est un vin rouge ou blanc, dans lequel on fait macérer des épices et du miel.

Cette boisson est, dit-on, attribuée au célèbre médecin Grec Hippocrate (Vèmesiècle avant J-C.).  En réalité, le nom « hypocras » est rencontré pour la première fois au milieu du xive siècle.

L’hypocras est très prisé tout au long du Moyen Âge. C’est un apéritif ou un digestif, souvent prescrit par les médecins pour faire digérer.  Gilles de Rais et Louis XIV en étaient très friands.

En réalité, les épices étaient beaucoup utilisées au Moyen âge afin de masquer le goût de certains aliments et boissons oxydés ou « passés », ainsi ils se conservaient beaucoup plus longtemps.

Une fois « cuit » l’hypocras peut se garder un an.

Je vous donne ici la recette d’un ami, Rico, médiéviste et forgeron de métier. Il est spécialisé dans la coutellerie. Je vous donne ici le lien vers son site, afin de vous faire découvrir ses œuvres et son travail.

Désolée, pas de photos pour cette recette. Je n’ai pas eu l’occasion de photographier mon hypocras.

Continue reading »


Confit d’oignons

Posted on

Ce petit confit d’oignons accompagne très bien le foie gras, du gibier, une viande rouge ou blanche, de la terrine, un fromage ou même des oeufs.

C’est une sorte de compotée d’oignons. Les oignons cuisent lentement avec du sucre ou du miel, du vinaigre aromatisé ou sucré et parfois des épices, du vin, des fruits secs.
On peut utiliser des oignons rouges, roses ou jaunes.

Si l’on rajoute plus de sucre cela devient de la confiture d’oignon.

J’ai préparé le mien un peu à ma manière, avec ce que j’avais sous la main.

Vous pouvez conserver votre confit d’oignon dans des bocaux stérilisés plusieurs mois, sinon une semaine ou deux dans un pot fermé.

Continue reading »


Szarlotka de mamie Lila

Posted on

Ce gâteau aux pommes est une spéciale dédicace à ma grand-mère Alicjia, surnommée Lila.

C’est sa recette que j’ai suivit à la lettre que je vous donne ici, il est ressorti presque aussi bon que le sien… Eh oui, les grands-mères ont toujours leur petit savoir faire inimitable.

La szarlotka (prononcez « charlotka) est une recette polonaise de tarte aux pommes recouverte d’une sorte de crumble. C’est une recette familiale et chaque mère ou grand-mère a sa propre recette.

Si l’ont traduit le mot « szarlotka » cela signifie « charlotte » en français, bien que ce n’en soit pas une, je pense que ce mot vient du français.

La szarlotka est souvent recouverte d’un « crumble » mais aussi d’une couche d’abaisse de pâte. Elle est même parfois à deux étages pour un résultat plus gourmand.
Elle est toujours garnie de pommes, c’est pour cela qu’on la nomme également « jabłecznik » (prononcez « iabouetchnik ») qui signifie « tarte aux pommes ».

On peut la servir avec une boule de glace à la vanille ou de la chantilly, mais pour moi le gâteau se suffit en lui-même.

J’ai choisit de faire la tarte avec des pommes pink lady mais prenez celles que vous voudrez selon la saison et si vous les aimez plus ou moins sucrées.

Continue reading »


Veau au citron confit et aux carottes

Posted on

J’avais une envie de manger un plat me rappelant le Maghreb. Ce petit mijoté de veau est parfait pour se réchauffer quand il fait froid.

Il y avait dans ma réserve des citrons confits au sel que ma soeur m’avait donné et du veau.
J’ai donc eu l’idée d’en faire une tajine, mais comme je n’ai pas le plat adéquat, j’ai fait mijoter tout simplement le tout.

Donc si vous possédez un plat à tajine, n’hésitez pas à l’utiliser pour préparer ce plat. Vous pouvez également utiliser une cocotte.
Le temps de cuisson sera sensiblement le même dans chacun des plats.

Vous pouvez également ajouter des pommes-de-terre pour un plat plus complet. Dans ce cas, ajoutez-les 30 minutes avant la fin de la cuisson du « tajine ».

Les citrons confits se trouvent généralement dans les épiceries orientales ou même en grande surface, dans les rayons des produits exotiques.
Vous pouvez également en faire vous même, mais il faut attendre au moins 1 mois avant de les consommer.

Continue reading »


Poulet massaman

Posted on

Le massaman est un curry thaïlandais d’origine musulmane. Il est cuisiné avec du boeuf, du canard, du porc ou du poulet.

Il contient généralement du piment rouge séché, mais comme j’ai du mal avec le piquant, je l’ai remplacé par du poivron vert, ce qui lui donne cette couleur.

Le massaman curry se sert avec du riz au jasmin ou des pommes-de-terre que l’on ajoute en cours de cuisson.

Continue reading »


Soupe de cerises aux épices

Posted on

Vous connaissez la soupe de cerise? Je l’ai découverte il y a un peu moins d’un an de ça dans un restaurant à Amiens, le St Roch, très bon restau soit dit en passant!

Mon homme avait prit en dessert la « soupe de griottes au beaujolais et sa glace à la vanille », j’y ai goûté et on a adoré. Du coup, je luis avait promis d’en refaire à la maison quand ce sera la saison des cerises.

Pour réaliser cette recette, j’ai fait un peu à ma façon et avec mon inspiration et c’est très bien ressorti.

N’ayant pas trouvé de griottes et ayant ramassé énormément de cerises Burlat, j’ai plutôt choisit cette variété.

Pour faire cette délicieuse soupe choisissez un Beaujolais, un Côte du Rhone, ou un vin rouge doux, je pense qu’un Bordeaux serait trop fort.

Le miel que j’y ai mis est un miel d’acacia, mais je pense qu’un bon miel corsé serait idéal.

Dégustez cette soupe bien froide accompagnée d’une boule de glace de votre choix (vanille, spéculoos, amandes, pistache) ou de crème fouettée ou Chantilly à la vanille.

Côté photos, je suis désolée pour leur esthétique peu avenante, n’ayant pas d’appareil photo en ce moment, j’ai emprunté l’Ipad de mon homme et il est difficile de prendre des photos de qualité avec, à moins d’être un spécialiste.

Continue reading »


Poires pochées au vin

Posted on

J’ai souvent croisé ce dessert dans plusieurs cartes de restaurants, dans de nombreux magazines mais aussi sur le net.

J’avais donc envie de tester ce délice afin de voir ce que ça donne et je vous le dit c’est à découvrir!

Je pense que c’est une vieille recette française mais je ne connais pas son origine exacte.

C’est générallement un dessert d’hiver et d’automne mais selon les saisons vous pouvez utiliser différentes poires à cuire ou à pocher:

Au printemps, la Passe Crassane ; en été, la William ou Guyot ; en automne, la Conférence ou Angélys et en hiver, la Comice.

Continue reading »