Filet mignon roulé au jambon, farci aux tomates séchées et herbes

Posted on

Ce plat se compose d’un filet mignon de porc, farci de tomates séchées et marinées à l’huile, ainsi que de persil haché et de marjolaine, le tout enroulé de jambon cru de la Forêt Noire (Schwarzwälder Schinken). Ce dernier est un jambon cru et bien fumé, fabriqué en Allemagne, dans la région portant son nom. Sa préparation consiste à le frotter à l’ail, à la coriandre et aux baies, puis à le fumer aux essences de la Foret-Noire après l’avoir macéré en saumure, enfin il est séché quelques semaines.  Depuis 1997, ce jambon fait l’objet d’une indication géographique protégée (IGP). C’est un de mes jambons fumés préféré. On le trouve facilement dans le magasin discount allemand (je ne cite pas de marques, son nom commence par L).

À la base, je voulais garnir ce rôti de sauge, de marjolaine et de persil, mais je n’avais pas trouvé de sauge…

J’ai accompagné simplement ce rôti de pommes-de-terre cuites au four, dans la cocotte où j’ai rôti la viande, avec de l’ail en chemise.

J’ai arrosé le tout d’une sauce au fromage ail et fines herbes.

Vous pouvez évidemment remplacer le filet mignon de porc par un filet mignon de veau, et si vous ne trouvez pas de Schwarzwälder Schinken, tout autre jambon cru fumé convient parfaitement.

Continue reading »


Gratin de gnocchis de potimarron au roquefort et chorizo [Gratin tout orange]

Posted on

gratingnocchis1

Je vous avais donc promis deux recettes à faire avec les gnocchis de potimarron, voici la deuxième.

Bien entendu, ces recettes peuvent se faire avec les gnocchis de votre choix.

J’ai choisi de faire un gratin tout orange, avec du chorizo, de la tomate et du roquefort. J’aurais pu choisir le cheddar pour le coup, mais j’ai trouvé que le roquefort apporte du caractère à ces gnocchis. Le chorizo amène également un peu de chaleur à ce plat. Choisissez le chorizo de votre choix. Il en existe du plus doux au plus fort. Si vous aimez le piment, n’hésitez pas à choisir le plus fort, il va vous réchauffer…

C’est un petit plat réconfortant pour ces journées froides. Je vous donne la recette pour deux, elle convient également à une seule personne, si l’on est gourmand.

Servez ce plat avec une salade de roquette aux noisettes. Continue reading »


Gnocchis de potimarron, ricotta, champignons et tomates séchées

Posted on

 

gnocchis-ricotta1

Je vous avais promis de partager avec vous deux recettes à faire avec les gnocchis de potimarron. Eh bien voici la première.

J’y ai mis de la ricotta, des tomates séchées, des champignons, mais aussi des lardons, qui sont facultatifs. Bon, j’ai trouvé que la ricotta rendait un peu le plat lourd, le mieux est d’y ajouter un peu de crème fraîche, comme je l’ai fait dans la recette.

Continue reading »


Porc au caramel chinois

Posted on

por-caramel1

J’ai longtemps évité le sucré-salé, car je n’aimais pas ça. Souvent, dans les restaurants le goût est mal équilibré, et les aliments sucrés-salés sont plus sucrés qu’autre chose. Du coup, j’ai voulu essayer de faire du porc au caramel moi-même, afin de voir s’il est possible de cuisiner ce plat asiatique sans qu’il ne soit trop écœurant.

J’ai trouvé plusieurs recettes sur la blogosphère culinaire, et je m’en suis inspirée. J’ai quand même légèrement réduit les quantités de sucre préconisées… mais bon, c’était encore trop sucré pour moi, mais j’ai quand même réussi à le manger.

Alors, pour les personnes qui ont du mal avec le sucré-salé, je vous conseille de réduire la quantité de sucre par deux, et pour ceux qui adorent ça, ne changez rien à la recette.

Le porc au caramel est un plat asiatique. On le retrouve dans plusieurs pays, comme au Viêt Nam, la Chine, ou encore le Japon.

Cependant, au Viêt Nam, le porc au caramel, appelé thịt kho est moins sucré, la sauce est assez liquide, comme un bouillon caramélisé. Le thịt kho est aussi composé de nuoc mam et de gingembre et il est accompagné d’œufs durs.

En Chine, le porc au caramel est plus sucré, et la sauce est nappante. Il est accompagné de riz.

Si vous aimez le piment, vous pouvez en ajouter dans la recette.

Continue reading »


Cuisse de poulet façon basquaise, farcie au chorizo, riz au lait salé

Posted on

pouletchorizo1

Et si on se mangeait du poulet basquaise, mais version améliorée?

Je voulais faire une jolie assiette, avec des ingrédients simples et une recette tout aussi simple.

J’ai trouvé l’idée seule cette fois-ci, sans copier sur un bouquin de cuisine.

Vous trouverez dans cette recette une cuisse de poulet farcie avec une mousseline de volaille au chorizo. Je vous avais déjà expliqué le principe de la mousseline, dans ma recette de raviolis.

La sauce basquaise est faite à part. Cette sauce, comme son nom l’indique est d’origine basque. Elle est principalement composée de tomates, de poivrons, d’ail et de piment d’Espelette. La sauce basquaise n’est en fait rien d’autre qu’une piperade. Son nom vient du mot piper signifiant piment en basque.

J’ai voulu accompagner ce poulet basquaise avec du riz, mais un riz simple ne me convenait pas, j’ai donc eu l’idée de faire un riz au lait, mais version salée. Eh bien, j’ai trouvé que ça allait bien ensemble, et cette façon de cuire le riz, le rend fondant à souhait. Testez-le et dites moi votre avis.

Il y a une étape qui consiste à cuire le poulet à la vapeur, il vous faut pour cela un cuit vapeur ou une sorte de couscoussier. Il est indispensable d’utiliser un film alimentaire qui résiste à la chaleur, car les cuisses y sont enveloppées et précuites à la vapeur.

Continue reading »


Lasagnes potimarron et fromage de chèvre

Posted on

lasagnes potimarron-chèvre

Il me restait du potimarron et j’avais une folle envie de lasagnes. J’ai donc fouillé dans mon frigo, à la recherche d’ingrédients à ajouter à ma recette et j’ai trouvé tout ce dont une bonne lasagne avait besoin: fromage de chèvre, lardons, sauce tomate, légumes, etc…

Je me suis franchement régalée! le mélange fromage de chèvre et potimarron est parfait, et le goût fumé des lardons, ainsi que du morceau de scamorza fumée qu’il me restait, n’a fait qu’embellir le tout.

Pour les végétariens, il suffit d’enlever les lardons et vous aurez une superbe lasagne à se damner.

La préparation de ces lasagnes est longue, elle nécessite 45 minutes de cuisson de la garniture, ainsi qu’une cuisson des lasagnes de 45 minutes également. Prenez donc le temps de les faire, et ça vaut le coup d’attendre!

Continue reading »


Légumes rôtis au four, saucisse fumée

Posted on

légumes rôtis

Aujourd’hui, c’est plus une façon de cuire qu’une recette que je vous présente, car il y a moult légumes que l’on peut rôtir. Certes, les légumes-racine et les courges s’y prêtent mieux, comme les carottes, panais, pommes-de-terre, pâtisson, potiron, courgettes, etc…

J’ai choisit de mélanger pommes-de-terre, potimarron et carottes avec des aromates tels que l’ail, l’oignon et des herbes.

J’ai également ajouté de la saucisse fumée, elle se sentait seule dans le freezeur, et j’ai accompagné d’une petite sauce froide simple, à la crème fraîche et aux herbes : ciboulette & basilic.

Les légumes rôtis accompagnent bien les viandes rôties, mais peuvent également se manger seuls (avec une sauce), tellement c’est bon!

Continue reading »


Ficelle picarde

Posted on

J’habite en Picardie et je ne vous avais toujours pas donner la spécialité d’ici.

La ficelle picarde est une crêpe garnie de duxelles de champignons et de jambon, le tout est gratiné.

On la sert généralement en entrée, mais moi je le sers également en plat, j’en fait simplement deux par personne.

La ficelle picarde a été inventée par Marcel Lefèvre, dans les années 50, à l’occasion de la Foire Exposition de la Hotoie à Amiens.

Il y a souvent des débats sur la composition de la vraie ficelle picarde: certains disent qu’il faut la gratiner avec une béchamel et d’autres avec de la crème.
Personnellement j’ai toujours vu que la ficelle picarde était arrosée de crème.

Vous pouvez utiliser toutes sortes de champignons pour la duxelles, elle n’en sera que meilleure.

Il vous restera quelques crêpes avec les quantités que je vous donne.

Continue reading »


Courge spaghetti sauce amatriciana

Posted on

La courge spaghetti est une courge dont l’intérieur est composé de filaments faisant penser à des spaghettis, d’où son nom.
Un ami m’avait offert une de ces courges venant tout droit de son jardin.

Je ne savais absolument pas comment cela se cuisinait et quel goût elle pouvait bien avoir.

J’ai un peu cherché sur le net les différentes cuissons de cette courge : elle peut se cuire au four, coupée en deux; dans une cocotte et à la casserole, dans de l’eau.
C’est cette dernière méthode que j’ai choisit. La courge est restée légèrement croquante et ce n’était pas pour me déplaire.

Je voulais absolument accompagner cette courge avec une sauce italienne, que l’on sert généralement avec des pâtes.
Mon choix s’est tourné sur la sauce amatriciana, originaire de la ville d’Amatrice. C’est devenu un classique de la cuisine romaine.
Elle se compose principalement de fromage sec, le pécorino; de salaison, originairement le guanciale (joue de porc salée) remplacé par de la pancetta ou du lard; ainsi que de la tomate et du piment.

J’ai bien sûr adapté la recette avec des ingrédients peu chers et accessibles ici: des lardons, du grana padano et des tomates pelées, car la saison des tomates est terminée.

Je peux vous dire que la courge spaghetti et l’amatriciana se marient très bien ensemble.

Continue reading »



Riz cantonais

Posted on

Le riz cantonais est un riz frit, mélangé à divers ingrédients. En fait il n’y a pas qu’une recette donnée pour ce plat et il ne vient pas forcément de la région du Canton, en Chine.

En effet, le riz cantonais varie selon la saison, les régions, les familles et si l’on veut en faire un plat un raffiné ou économique.

Le riz frit est également cuisiné dans différents pays d’Asie, portant une appellation différente et contenant les aliments propres à la tradition.

Le riz cantonais se cuisine généralement avec des restes de riz, il est meilleur quand on le prépare avec un riz froid et bien égoutté.

De mon côté, je vous donne la recette que j’ai trouvé dans mon livre « Le Larousse des Cuisines du Monde ».

Ce riz accompagne les poissons et viandes en sauce, du canard laqué ou encore des raviolis à la vapeur.

Continue reading »


Banh bao

Posted on

Vous aurez remarqué que ces derniers temps, je publie beaucoup de recettes asiatiques. C’est parce qu’on a décidé avec mon homme de se faire un mois de cuisine asiatique, je ne sais pas si on va tenir le rythme, mais il y a tant à découvrir, d’autant plus que l’Asie est vaste et la cuisine très diversifiée.

Revenons à nos casseroles : Les banh bao sont de petites brioches cuites à la vapeur composées de viande porc ou de poulet, d’oignons, de champignons et parfois d’oeufs durs et de saucisse chinoise. Une version végétarienne est garnie de légumes.

C’est un met vietnamien signifiant « boulette de pâte », basé sur la recette des baozi de Chine, mais les banh bao sont plus petits.

La pâte de ces briochettes est sucrée et la viande qui la compose est assaisonnée de diverses épices et sauces.

J’ai pioché la recette de la pâte dans le blog « la cuisine de Bernard« , que je trouve très intéressant. J’ai quand même changé deux trois petites choses.

Pour la garniture, j’ai mélangé plusieurs recettes que j’ai trouvé par-ci par-là sur le net.

Il me restait un peu de pâte à banh bao, j’ai donc farfouillé sur la toile et j’ai trouvé une recette de petits pains aux oignons nouveaux, dans « beau à la louche », blog déjà très connu.

Vous aurez besoin de panier vapeur en bambou pour réaliser cette recette, mais tout autre plat servant à cuire à la vapeur peut convenir.

Continue reading »


Pad thai

Posted on

Le pad thai est un plat d’origine thaïlandaise, signifiant « friture de style thaïlandais ». C’est une recettes très courue dans ce pays et elle a été popularisée car le premier ministre Phibunsongkram Luang décide de lutter contre la récession économique après la seconde guerre mondiale et de promouvoir la production de pâtes faites à partir de riz, pour réduire la consommation de riz en lui même.

La recette de base se compose de nouilles de riz, d’oeufs, de crevettes séchées ou non, de tofu et des haricots jaunes, le tout mélangé à une sauce, mais il se trouve que l’on rajoute d’autres ingrédients selon la région.

De mon côté, j’ai préparé ce pad thai avec des nouilles aux oeufs et avec ce que j’avais sous la main et dans mon bled paumé, où l’on ne trouve pas forcément tous les ingrédients nécessaires à la confection d’une recette asiatique.

En effet je n’ai pas trouvé de crevettes séchées, je les ai remplacées par des crevettes grises. La pâte de tamarin qui devait composer la sauce n’existe pas non plus ici, je n’en ai donc pas mis, idem pour la ciboule thaï, remplacée par de l’oignon nouveau. Et enfin je n’ai pas mis de tofu, car je n’aime pas ça. Donc à vous de faire à votre façon.

Continue reading »


Poêlée d’automne

Posted on

C’est l’automne, malheureusement, et pour se réconforter j’ai voulu faire une petite poêlée de saison.

Rien d’exceptionnel, car en ce moment le porte-monnaie fait grise mine, un peu comme la météo de ces derniers jours…

Cette poêlée se compose de pommes-de-terre, d’haricots verts, de champignons et de saucisses fumées polonaises, facilement remplaçables par des saucisses de Montbéliard ou de Morteau.

J’ai mis des champignons de Paris, mais comme c’est la saison des pieds de mouton, rosés des prés, girolles, chanterelles, cèpes et autres trompettes de la mort, alors profitez de ces délices.

Continue reading »


Courgettes farcies

Posted on

Je ne trouvais pas de courgettes rondes par chez moi ou alors à prix d’or… dès que quelque chose sort légèrement de l’ordinaire ici, c’est soit mal vu, soit cher…

Comme je suis passée en région parisienne, j’m’en suis pris quelques unes pour en profiter, je voulais les farcir.

Bon, pour tout dire, j’ai farci ces courgettes avec ce qu’il y avait dans mon frigo et c’était bien bon!

Vous pouvez très bien congeler ce plat, dans ce cas on ne cuira pas le tout au four, une précuisson de la courgette suffira.

Continue reading »