Bouchées de bricks à la betterave, fromage de chèvre et avocat

Posted on

Ah! Ce beau temps donne envie de refaire le monde entre amis autours de petites mignardises.

Et ça tombe bien, car je vous propose là de petites bouchées montées à la façon d’un mille-feuille, avec des feuilles de brick et garnies de crème au fromage de chèvre, d’avocat et de betteraves.

J’y ai ajouté plusieurs herbes telles que de la coriandre et de la ciboulette.

C’est très simple à faire et vraiment pas cher, et puis vos amis vont être épatés!

Attention! Si possible, garnissez les bouchées au dernier moment (ou une demi-heure maximum) avant de servir, sinon les feuilles de brick vont ramollir.

Continue reading »


Barquettes d’endives, radis noir, tomme et magret fumé, sauce rémoulade

Posted on

Le printemps a pointé le bout de son nez, mais le mois de mars n’est pas encore terminé.

Pour cette journée ensoleillée, je vous propose un petit apéro parfumé.

Ce sont de petites barquettes faites avec des feuilles d’endives, garnies d’un mélange de radis noir, très bon pour le foie, des pommes granny qui apportent un petit côté sucré et acidulé; de la tomme des montagnes de Savoie bien affinée ; et du magret de canard fumé. La tomme que j’ai utilisée provenait directement de Savoie, des fruitières des Rives du Fier, que m’a apporté un ami.

J’ai relevé le tout d’une sauce presque rémoulade! Je dis ça car la rémoulade est une mayonnaise à la moutarde (ou au raifort) agrémentée de cornichons, câpres, échalote, anchois et herbes aromatiques telles que l’estragon, cerfeuil, persil et ciboulette. Elle accompagne traditionnellement du céleri. Ma rémoulade ne contient ni cornichons, ni câpres, ni anchois et manque d’estragon. Je vous donne la recette de ma version, mais je rajoute les ingédients de la rémoulade classique entre parenthèses.

D’après wikipédia, je cite l’origine du nom de rémoulade:

Deux explications s’opposent. Selon le Centre national de recherche textuel et lexical, le terme provient de l’ancien substantif remolade (1740) ou rémoulade (1746) dérivés du rouchi remola (« raifort gris », « radis noir ») et ramolos (« raifort »). Selon le Littré et Joseph Favre (1883), qui l’orthographient respectivement rémolade, rémoulade et remoulade, le terme viendrait du verbe remoudre par remoulu (moulu deux fois), parce que les ingrédients étaient pilés dans un mortier.

Continue reading »


Rouleaux d’ hiver

Posted on

Après les banh mi, on va rester sur le thème des plats asiatiques avec ces rouleaux de printemps, version hivernale.

J’ai dégoté au marché des hortillonnages (à Amiens) quelques légumes colorés et je voulais les mettre en valeur, les rouleaux de printemps s’y prêtent car la transparence des feuilles de riz laissent entrevoir l’intérieur, c’est très esthétique.

J’ai garni mes rouleaux avec des légumes crus (mâche, carottes violettes, betterave jaune, avocat, oignon rouge), de la pomme, de la coriandre. J’ai remplacé les nouilles de riz habituelles par des nouilles soba. Ce sont des nouilles japonaises à base de farine de sarrasin, j’ai donc fait une petite entorse étant donné que le rouleau de printemps est vietnamien.

Ces rouleaux d’hiver contiennent également des sprats fumés, venus tout droit de Pologne. Ce sont de petits poissons argentés rappelant la sardine ou l’anchois.

Vous pouvez accompagner ces rouleaux d’hiver avec une sauce nuoc mam ou bien suivre la recette de la sauce que vous trouverez dans la recette.

Continue reading »


Des idées pour un repas de fêtes

Posted on

J’ai à vous proposer un tas d’idées pour vos fêtes de Noël.

Ce sont surtout des idées pour un petit ou moyen budget, rien de très excessif.

La plupart des recettes sont longues à préparer, d’autres ne sont pas prise de tête.

J’espère que mes idées vous inspireront.

Je retrouve en même temps que vous de très vieilles recettes que j’ai publié il y a de cela 4 voir 5 ans! Vous remarquerez, je l’espère, l’évolution de mon blog et de mes techniques de préparation (mais aussi photographiques).

Il suffit de cliquer sur les photos pour avoir accès à la recette.

Commençons par les apéritifs:

La base, c’est d’avoir du pain, ou bien comme je vous le propose, des blinis, pour pouvoir y tartiner quelques délices.

Blinis express

Caviar d’aubergine

 

 

 

 

 

On peut également faire une verrine !

Verrine de betterave aux harengs

Ile flottante aux asperges

 

 

 

 

 

 

Ou bien des mini brochettes très simples:

Saumon fumé et courgette

Poire et roquefort

Tomate mozzarella

 

 

 

 

 

tomates cerises farcies à la mousse de thon

 

 

 

 

 

 

En entrée:

vous avez le choix entre des potages

Velouté de courgettes au gingembre

Potage polonais de la veille de noël, tortellinis aux champignons

Potage parmentier

 

 

 

 

 

 

 

Des entrées au poisson:

Koulibiac

Charlotte au saumon fumé

 

 

 

 

 

 

Des terrines

Terrine de foies de volaille

Terrine de veau aux champignons

Terrine de poissons aux légumes

 

 

 

 

 

 

ou de la betterave, sinon ce feuilleté volaille et foie gras

mille feuille betterave et chèvre

Pithiviers de volaille au foie gras

 

 

 

 

 

 

En plats:

Il y a des recettes de volaille de la plus simple à la plus complexe, mais qui donnera toujours un bel effet:

Oie farcie aux pommes

Cuisse de canard confit au miel

Cuisse de poulet façon basquaise farcie au chorizo

Cuisse de poulet farcie aux légumes et scamorza

Poulet farci au foie gras et champignons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le poisson peut également faire un joli repas de fêtes

Chou farci au poisson

Lieu noir au bacon

Saumon, croquant de noisettes et rouleaux de légumes

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aimez le gibier, vous n’êtes pas en reste:

Chamois rôti et ses trois purées

Bourbelier de sanglier

Rôti de cerf en croûte

 

 

 

 

 

 

Et pour accompagner tous ces plats voici quelques idées:

Gnocchis au potimarron 

Kopytka (gnocchis polonais) 

Garnitures pour gibier 

Rouleaux de brick aux légumes et riz

Pommes-de-terre duchesse aux châtaignes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passons maintenant aux choses sérieuses: les desserts!

Vous avez la classique bûche de noël (ou je sais, c’était ma toute première bûche…)

Bûche de noël roulée au chocolat

 

 

 

 

 

 

 

Des desserts simples mais beaux, aux fruits

Apfelstrudel

Poire pochée au vin rouge et épices

Soupe de cerises aux épices

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, les desserts un peu plus compliqués, mais pas infaisables, les entremets et pâtisseries:

Bavarois aux fruits rouges

Cheesecake marbré chocolat-vanille

Petits choux garnis à la poire et vanille

Entremet coco, banane et ananas

Entremet fruit de la passion, chocolat, croustillant praliné

Forêt Noire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite un bon appétit et de joyeuses fêtes!

 


Pudding salé [ou que faire avec du pain rassis]

Posted on

pudding1

Je ne jette que très rarement le pain. Il faut vraiment qu’il soit moisi pour avoir le réflexe de le jeter.

Du coup j’ai souvent un tas de pain sec qui attend que je veuille bien m’en occuper. Alors la plupart du temps, je le dore au four, puis je le mixe pour en faire de la chapelure.

Mais là, j’ai voulu en utiliser en quantité plus grande afin de l’écouler.

Une amie a récemment fait un pudding sucré lors de notre rencontre, je me suis demandée quel en serait son goût si je le faisait version salée.

Le résultat donne une sorte de cake salé. J’y ai mis des olives vertes, de la feta, des tomates séchées et du poivron.

Continue reading »


Pickles de carottes

Posted on

pickles carottes

Les pickles sont des condiments. C’est le nom anglais pour nommer les conserves de légumes et fruits, au vinaigre.

Les pickles sont quasiment une institution en Grande-Bretagne, cette façon de conserver les aliments vient directement d’Inde.

On peut transformer, sous forme de pickles, divers légumes, les cornichons étant les plus connus en France.

C’est une recette très simple, vous pouvez la tester avec du chou-fleur, des oignons grelots, du chou blanc… et y ajouter les épices de votre choix comme du gingembre, des graines de cumin, fenouil, poivre…

Les pickles se conservent quelques mois si les bocaux sont stérilisés. On peut les consommer dès deux jours de marinade, mais sont meilleurs à partir d’un mois.

Si vous voulez décorer les carottes, comme je l’ai fait moi même, vous pouvez à l’aide de la pointe d’un couteau, entailler le côté de chaque carotte. Le plus simple est d’utiliser un canneleur.

Vous pouvez servir ces pickles seuls à l’apéritif, en mettre dans des sandwichs, des salades etc…

Continue reading »


Tortilla façon « savoyarde »

Posted on

Une tortilla est une omelette espagnoles garnie de pommes-de-terre et d’oignons.
Les pommes-de-terre sont préalablement frites dans de l’huile d’olive.
La tortilla est servie comme plat avec une salade de tomates ou bien comme tapa coupée en cubes.
C’est à la base un plat de pauvres.

J’ai appelé cette tortilla , façon savoyarde, car j’y ai ajouté du jambon et du fromage à raclette, tout simplement.
Vous pouvez garnir votre tortilla de la façon que vous voulez, en y ajoutant des tomates, des poivrons, du fromage,…

Continue reading »


Verrine de betteraves aux harengs et son crumble de pistache

Posted on

Cette petite recette a été réalisée par ma sœur et son copain lors des fêtes.

J’ai bien aimé le goût, c’est pourquoi j’ai voulu vous la faire partager.
Ces verrines allient le sucré de la betterave avec l’acidité du hareng et sont rehaussées par le croquant des pistaches.
C’est un goût surprenant mais tout se marie à merveille, notamment cette petite touche de coriandre.

Ces verrines peuvent très bien se servir en petite quantité en apéritif, ou dans de plus grandes verrines en entrée.

 

Continue reading »


Hypocras

Posted on

Je vous présente aujourd’hui une recette médiévale. L’hypocras est un vin rouge ou blanc, dans lequel on fait macérer des épices et du miel.

Cette boisson est, dit-on, attribuée au célèbre médecin Grec Hippocrate (Vèmesiècle avant J-C.).  En réalité, le nom « hypocras » est rencontré pour la première fois au milieu du xive siècle.

L’hypocras est très prisé tout au long du Moyen Âge. C’est un apéritif ou un digestif, souvent prescrit par les médecins pour faire digérer.  Gilles de Rais et Louis XIV en étaient très friands.

En réalité, les épices étaient beaucoup utilisées au Moyen âge afin de masquer le goût de certains aliments et boissons oxydés ou « passés », ainsi ils se conservaient beaucoup plus longtemps.

Une fois « cuit » l’hypocras peut se garder un an.

Je vous donne ici la recette d’un ami, Rico, médiéviste et forgeron de métier. Il est spécialisé dans la coutellerie. Je vous donne ici le lien vers son site, afin de vous faire découvrir ses œuvres et son travail.

Désolée, pas de photos pour cette recette. Je n’ai pas eu l’occasion de photographier mon hypocras.

Continue reading »


Minis blinis express

Posted on

Pour vos apéritifs, afin de servir différentes tartinades, saumon fumé, oeufs de lumps, caviar et j’en passe, optez pour ces petits blinis très simples à réaliser.

Je fais cette recette depuis quelques années déjà et c’est toujours un succès. Ils sont moelleux et épais.

Je les accompagne souvent de houmous, de tzatzikis, de caviar d’aubergine, de rillettes de poisson ou de saumon fumé.

En réalité, les véritables blinis russes sont un peu plus complexes à réaliser.
Ce sont des galettes épaisses servies généralement lors d’une fête religieuse à la fin de l’hiver pour honorer la renaissance du soleil.
Les blinis russes sont constitués de pâte au levain et sarrasin, de l’eau ou du lait froid. Ils sont cuits dans un four russe traditionnel.

Ma version est plus simple et contient des ingrédients en plus.

Je les fait de petite taille en général mais rien ne vous empêche de les faire plus grands.

Continue reading »


Falafels

Posted on

Les falafels sont des boulettes de pois chiches ou de fèves frites, mélangées à des herbes, de l’oignon, de l’ail et parfois du piment.
Ils sont originaires d’Egypte depuis la première moitié du premier millénaire de notre ère.
Ont les retrouve maintenant dans la cuisine du Proche-Orient, en Syrie et au Liban.

Selon les régions, les falafels sont composés de fèves, de pois-chiches ou encore un mélange des deux.
Ils sont généralement servis dans un pain pita avec des crudités et une sauce au yaourt, du tahini, du caviar d’aubergine ou bien encore du houmous.

Personnellement, je prépare les falafels avec des pois-chiches et je les accompagne de tzatzikis.

Je n’y ai pas mis de coriandre car une amie qui est venue chez moi n’aime pas ça, je l’ai quand même mise dans la recette que je vous donne ici.

Il est important de suivre chaque étape de la confection des falafels car souvent ils se délitent lors de la cuisson en friture.

Il faut que les ingrédients qui les composent ne soient pas humides, c’est pour cela qu’il est préférable de les préparer la veille.

Attention également à la cuisson des falafels, les miens étaient un peu trop secs car je les ait cuits trop longtemps.

Vous pouvez également les saisir rapidement en friture pour les précuire et les cuire une deuxième fois brièvement avant de les servir.

Continue reading »


Caviar d’aubergine

Posted on

Bon, je sais, je ne suis pas très sérieuse quant à la régularité de mon blog… Faut dire que je ne cuisine pas beaucoup ces derniers temps… On fait avec ce qu’on a…
Pour la peine, je vous donne cette recette de caviar d’aubergine. Idéal en apéritif servi avec du bon pain ou des pitas. Certains l’accompagnent également avec du houmous et j’aime également ce petit mélange.
Le caviar d’aubergine est pour moi une bonne façon de faire manger ce légume à tous les réticents, ça passe comme une lettre à la poste!
C’est un met méditerranéen, il a plusieurs dénominations selon le pays où il est préparé, mais il y a également de nombreuses recettes différentes.
Le caviar d’aubergine se nomme également « caviar du pauvre », quoi qu’il n’est pas à mon goût une alternative au caviar de luxe.
Je vous donne ici une recette qui semblerait être originaire de Bulgarie ou du Liban car on y ajoute du tahini (purée de sésame).
Le petit plus, c’est qu’il faut en quelque sorte fumer l’aubergine, en lui brûlant la peau, ce qui lui confère un petit goût particulier que l’on ne rencontre pas dans toutes les recettes de caviar d’aubergine.

Continue reading »


Pesto ou tartinade noix et liseron d’eau

Posted on

« Pesto ou tartinade? il faut savoir » me direz vous… oui, mais c’est très bon des deux manières, on peut très bien accompagner cette tartinade avec des pâtes.

Ou bien tartiner ce pesto sur du bon pain frais.

C’est à vous de choisir, mais il faut avant tout savoir que tous les palais ne vont pas forcément aimer cette recette, tout d’abord parce que l’on sent bien le goût de la noix mais aussi du liseron d’eau.

Alors le liseron d’eau, c’est une herbacée couramment consommée dans la cuisine asiatique, il fait gustativement penser aux épinards.

Il est soit consommé entier, avec ses tiges, soit uniquement ses feuilles. C’est ce que j’ai choisit. On peut le consommer cru ou cuit.

Je ne connaissais pas du tout cette plante, j’en ai trouvé dans un magasin de fruits et légumes de tout genre, et ça m’a tenté d’essayer.

J’ai donc eu l’idée d’en faire un enième pesto afin de tester cette jolie plante.

Encore une fois, désolée pour les photos, qui ne sont pas sorties comme je souhaitais…

La recette est donnée pour une bonne quantité de tartinade, pour un apéritif de 4-5 personnes ou une gamelle de pâtes pour 6 personnes.

Continue reading »


Empanadas

Posted on

L’empanadas est un chausson farci de poisson ou de viande ainsi que des légumes, des oignons, d’oeufs, de pommes-de-terre… La farce varie selon la région ou le pays.

On retrouve ces chaussons dans la cuisine traditionelle espagnole mais également en Amérique du Sud (Argentine, Chili, colombie, Pérou et Vénézuella). C’est un plat typique voir même national dans ces pays.

Ils se servent en hors-d’oeuvre ou en collation.

Le mot empanada signifie « fourré » en espagnol.

J’ai trouvé cette recette dans mon « Larousse des cuisines du monde » mais je l’ai adaptée à ma façon.

Continue reading »


Croissants farcis porc-camembert

Posted on

Après avoir fait mes croissants et pains au chocolat, il me restait de la pâte et j’ai voulu confectionner des croissants en version salée.

Il me restait du porc haché au frais et un camembert me faisait de l’oeil, alors je m’en suis servi pour en faire mes croissants.

Continue reading »