Cobbler aux prunes

Posted on

cobbler

Jusque récemment je ne connaissais pas encore l’existence du cobbler. Je voyais souvent, en naviguant sur le net des photos de ce dessert, mais je n’y prêtais pas plus attention que ça. Jusqu’à ce que quelqu’un m’offrit des prunes… j’avais envie de changer du crumble et du far aux prunes (c’est délicieux).

Le cobbler est une bonne alternative au crumble. Il est originaire des colonies britanniques américaines. Il a été créé afin de remplacer le fameux pudding réalisé à base de graisse animale, car les colons anglais étaient dans l’incapacité de se procurer les bons ingrédients et les ustensiles appropriés à sa fabrication. L’origine du mot cobbler, enregistrée à partir de 1859, est incertaine. Elle peut être liée au mot cobeler, qui signifie  » un bol en bois ».

Le cobbler peut être salé ou sucré. Plusieurs recettes , mais également plusieurs appellations existent, selon son origine géographique. Ainsi en Amérique du Nord, il est parfois cuit dans une poêle en fer et est nommé grunts, pandowdy, slumps ou Betty. On retrouve généralement dans sa version sucrée, des pommes, des mûres ou des pêches.

J’ai choisi de faire la pâte du cobbler à base de noisettes et d’amandes. Je les ai faites torréfiés afin d’exhaler leur goût.

Pour la prune, prenez de la quetsche, de l’Elena, de la Presenta ou encore l’Angeleno. Cette dernière variété se vend encore en cette saison.

cobbler1

Recette pour 4 personnes:

  • 1 kg de prunes
  • 100g de noisettes décortiquées
  • 50g de poudre d’amandes
  • 70g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 60g de sucre vergeoise + 1 c. à s.
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 80g de beurre demi-sel
  • 100g de crème fraîche

Préparer les prunes:

Préchauffer le four à 180°C.

Laver les prunes, les couper en deux dans le sens de la longueur et les dénoyauter.

Beurrer un plat à gratin, et y déposer les prunes.

Parsemer les prunes d’une cuillère à soupe de sucre et de 10g de beurre.

Enfourner 10 minutes.

Préparer la pâte à cobbler:

Mixer les noisettes grossièrement.

Mélanger les noisettes et la poudre d’amandes.

Faire chauffer une grande poêle, sans matière grasse, et y faire torréfier les noisettes et amandes, sans trop de coloration. Réserver dans un bol et laisser tiédir.

Dans un cul-de-poule, mélanger la farine et la levure.

Ajouter les poudres de noisettes et d’amandes, puis les sucres et bien mélanger avec une cuillère.

Couper le beurre en morceaux et l’intégrer au mélange précédent. Il doit se former un mélange sablonneux.

Ajouter la crème fraîche et bien mélanger à nouveau, il doit se former une pâte uniforme.

Filmer la pâte et la réfrigérer 30 minutes.

Terminer le cobbler:

Préchauffer le four à 180°C.

Sortir la pâte à cobbler du frais et l’étaler rapidement sur le film. Si la pâte s’émiette trop, la partager en quatre et essayer d’étaler les portions de pâte.

Répartir la pâte sur les prunes, dans le plat à gratin.

Enfourner à 180°C, 20 à 30 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

Servir tiède ou froid, avec de la crème fraîche ou de la glace à la vanille.

Bon Appétit!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *