Kopytka

Posted on

Voilà une recette polonaise qui me ravit à chaque fois que j’en mange! Mais quelle galère pour les réussir comme il faut!

J’ai déjà essayé d’en faire au moins 5 fois et c’était toujours un échec, car la pâte étant trop collante, je rajoutais beaucoup de farine et cela se sentait un peu trop.

Cette recette me vient de ma grand-mère paternelle, qui mesure à l’oeil et donc pour refaire la recette, quand elle explique que pour une gamelle de patates, il faut deux poignées de farine, bah on a beau le faire, ça ne sort pas toujours pareil.

J’ai pas vraiment mesuré précisément les quantités, je vous donne donc les mesures approximatives pour faire ces grosses pâtes.

Alors je vous explique : kopytka signifie en polonais « petits sabots », cela ressemble un peu aux gnocchi italiens.

Ils sont généralement accompagnés d’un bonne noisette de beurre ou bien encore avec des lardons et des oignons frits ensemble à la poêle, j’adore!

Autrement on peut accompagner toute sorte de viande à la polonaise avec, généralement une viande en sauce.

Je pense qu’il faut en avoir fait plusieurs fois avant de maitriser parfaitement la confection de ces grosses pâtes, mais ça en vaut le coup.

Certains ajoutent parfois du fromage blanc polonais dans la recette, ce qui leur apporte plus de moelleux et un petit goût aigre, j’aime bien aussi.

Maintenant prenez votre courage à deux mains et essayez ce petit délice.

Attention : avant d’incorporer l’oeuf entier, vérifier la texture de la pâte, mettre d’abord le jaune, pétrir et ajouter le blanc si nécessaire.

Recette pour 3-4:

  • 500g de pommes-de-terre
  • 1 oeuf (ou un jaune)
  • 1-2 c.à s. de fécule de pomme-de-terre
  • 35g de farine + un peu pour le plan de travail
  • gros sel

Éplucher les pommes-de-terre.

Les cuire à l’anglaise avec du gros sel, jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres.

Ôter l’eau de cuisson et les assécher un peu sur le feu.

Les laisser bien refroidir, les pommes-de-terre doivent absolument être bien froides pour la préparation. On peut les cuire la veille.

Passer les pommes-de-terre au moulin à légumes ou les écraser en purée.

Mélanger la farine avec la fécule de pommes-de-terre.

Séparer le jaune d’oeuf du blanc et battre le jaune.

Incorporer la farine, mélanger grossièrement puis ajouter le jaune d’oeuf.

Travailler la pâte.

Si la pâte est trop sèche, ajoute le blanc d’oeuf.

Travailler encore bien la pâte durant 5 minutes environ.

La pâte doit être homogène et un peu collante, mais pas trop.

Former une boule et laisser reposer 1h au frais.

Re-mélanger la pâte.

Fariner le plan de travail.

Prélever une partie de la pâte , former une boule avec puis former un long boudin de 2cm de diamètre.

A l’aide d’un couteau, couper en biais des petits boudins d’environ 4cm de longueur (voir photo).

Les laisser sécher sur une grande plaque farinée.

Renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Une fois tous les « petits sabots » réalisés, faire bouillir de l’eau salée dans une grande et haute casserole.

Baisser le feu, l’eau doit frémir.

Y plonger une partie des kopytka et les laisser cuire une petite minute après qu’ils aient montés à la surface.

A l’aide d’une écumoire, ôter les kopytka, les mettre dans une assiette creuse chaude et cuire les restants.

Servir bien chaud, avec une noisette de beurre.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *